Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Retour aux affaires en championnat pour l’US Créteil/Lusitanos après 3 rencontres d’affilée en Coupe de France. Pour la 22ème journée de National, le Béliers se déplaçaient au stade Pierre Blouen pour y défier le SO Cholet.

Le match est parti sur un rythme élevé, la rencontre connaissant très peu d’arrêts de jeu pendant les 10 premières minutes. Malgré tout, les deux équipes n’arrivaient pas à être assez tranchantes offensivement. L’ouverture du score va surgir dès la 11ème minute pour Cholet, les locaux vont récupérer un ballon dans leur surface de réparation et remonter tout le terrain. Le Méhauté va être servi dans la surface cristolienne et frapper au but, prenant Véron à contre-pied, 1-0 pour Cholet.

Créteil/Lusitanos va tenter de recoller au score mais la défense choletaise veille et va perdre Mbounbouni qui va se sacrifier à la suite d’une frappe cristolienne (15 min). Quelques instants plus tard, c’est même Belkouche qui va tenter un retourné acrobatique, au-dessus des cages de Mandrea. Cholet va encore se montrer dangereux sur une frappe qui va frôler la barre de Véron (25 min).

Les Béliers vont perdre Kévin Bru en fin de première période, il va laisser sa place à Farade. L’US Créteil/Lusitanos rentre aux vestiaires avec un but à rattraper sur son adversaire du soir.

L’USCL est rentrée plus déterminé dans sa seconde période. Les Béliers vont revenir au score dès la 52ème minute. Christopher Baptista va bien servir Farade dans la surface qui va contrôler de la poitrine et propulser le ballon au fond des filets, égalisation de l’US Créteil/Lusitanos.

Cholet va finir la rencontre à 10 en perdant Maggiotti (60 min). Les Béliers vont vouloir prendre l’avantage et sur un coup franc excentré, Mady Soaré va voir sa tête passer au ras du poteau (68 min). Contre le cours du jeu, Cholet va reprendre l’avantage sur une tête de Jarju fraîchement rentrée en jeu (73 min). Créteil/Lusitanos a cru égaliser sur corner à la 88ème minute, mais le portier choletais va sortir la tête de Ludovic Pancrate sur un arrêt réflexe.

Malheureusement, les Béliers ne vont pas parvenir à revenir au score et vont donc s’incliner face au SO Cholet (2-1). Ils devront se rattraper dès mardi 23 février à 20h avec la réception du SC Lyon à l’occasion du rattrapage de la 20ème journée de National.

 

Pour Richard Déziré «il y avait la place pour gagner»

A l’image de l’équipe, c’est un entraineur cristolien frustré qui s’est présenté en conférence de presse après la défaite des Béliers face à Cholet. Pénalisés par plusieurs faits de jeu, les Cristoliens ont manqué d’agressivité pour concrétiser leurs nombreuses occasions. Battus malgré une grosse débauche d’énergie, ils devront rapidement se projeter sur leur prochain rendez-vous en National. Dès mardi face à Lyon.

 

On pensait que vous aviez fait le plus dur en revenant au score en début de seconde période. Au final, vous vous inclinez malgré une supériorité numérique. Que peut-on retenir de cette rencontre?

C’est beaucoup de frustration car ces points qui s’envolent auraient dû tomber dans notre escarcelle. Il y a eu beaucoup de faits de jeu contraires et beaucoup d’erreurs, sur les buts concédés, mais aussi sur les occasions que nous n’avons pas su concrétiser. Mais il y a eu une débauche d’énergie totale. Je le répète, il y a eu pas mal de faits de jeu contraires. On devrait s’en rendre compte en revisionnant le match. Je pense notamment à une ou deux situations de penalty assez évidentes, mais aussi à la tête de Pancrate où le ballon semble avoir franchi la ligne. Cela fait beaucoup sur un même match. Ce sont des éléments importants.

 

Malgré un terrain synthétique défavorable, on sentait qu’il y avait la place pour un résultat positif…

Sur un synthétique, il y a beaucoup de duels. C’est difficile de bien appréhender les rebonds. Il y a eu pas mal d’approximations de part et d’autre. Il y a eu beaucoup d’engagement. C’était un match important pour Cholet. Nous avons été menés rapidement au score, mais nous avons fait ce qu’il fallait pour revenir. Il y avait évidemment la place pour gagner ce match et malheureusement, c’est l’inverse qui s’est produit.

 

Vous aviez pourtant jeté pas mal d’atouts offensifs dans la bataille…

Ce sont surtout les circonstances du match qui ont dicté ces choix. Nous avons été rapidement menés au score. Plusieurs joueurs étaient en reprise. J’ai dû faire beaucoup de choix obligatoires, mais c’est aussi une occasion de voir l’équipe sous un autre angle. J’ai apprécié car nous nous sommes procuré beaucoup de situations offensives. En revanche, c’est encore frustrant d’encaisser deux buts. Comme toujours évitables. On doit mieux faire sur ce plan.

 

Contrairement à votre adversaire, vous aviez joué mardi. Avez-vous manqué de fraicheur physique pour revenir au score?

Non, je ne pense pas. J’ai beaucoup aimé l’implication des joueurs. On est encore monté d’un cran sur ce plan. Il y a une vraie volonté de repartir avec un bon résultat, mais nous avons manqué d’agressivité positive devant le but avec quelques ballons que nous aurions dû catapulter au fond. Ce soir, nous sommes frustrés, car nous avions mis l’engagement et la volonté nécessaires. Nous avions à cœur de bien démarrer cette série de 3 matchs en 8 jours. Nous avions déjà joué mardi et il va falloir rejouer dès mardi contre Lyon. Il va vite falloir récupérer et recharger rapidement les batteries car nous allons rentrer tard.

 

SO Cholet 2-1 USCL

Stade Pierre Blouen, Cholet

Buteurs: Cholet: Le Méhauté (11 min) et Jarju (73 min). USCL: Farade (53 min)

Cartons: Cholet: Rouge pour Maggiotti (56 min), Jaune pour N’chobi (40 min). USCL: Jaune pour Fofana (47 min) et Véron (60 min)

SO Cholet: Mandrea, Baldé, Fofana, Mbounbouni (Maggiotti, 19 min), Sambu, Le Méhauté, Mexique, Dembi, Sylla, Larbi, N’Chobi (Jarju, 68 min)

Créteil/Lusitanos: Véron, Fofana (Cap.), Soaré (Pereira, 84 min), Belkouche, Ahamada (Buaillon, 80 min), Bru (Farade, 42 min), Chergui, Baptista, Sangaré, Pancrate, Sangaré

 

Desporto
X