Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Carlos Secretário attendait une réaction après le revers concédé il y a deux semaines face au Puy. Il devra encore patienter…

A Boulogne, l’entraîneur cristolien n’a pas hésité à remanier en profondeur son onze de départ: Soaré, Silva, Llambrich, Baptista, Dogo et Diallo étaient alignés d’entrée face aux Nordistes. Un plan qui, à quelques secondes près, a bien failli fonctionner…

Dans un match plutôt fermé, les Cristoliens ont bien contenu les quelques assauts boulonnais en première période. Véron n’a pas eu grand-chose à faire, et c’est même Pereira qui a trouvé la faille, en fin de première période, sur un bon coup-franc de Mokdad.

Pas le temps de se réjouir pour les Béliers puisque le milieu de terrain val-de-marnais était signalé hors-jeu. 0-0 à la pause. Logique, au vu de cette première période sans grand relief.

Au retour des vestiaires, les Nordistes semblent vouloir prendre le jeu à leur compte. Mais là encore, les assauts se font peu précis. Les Béliers, quant à eux, se montrent essentiellement dangereux sur quelques contres et sur les ballons arrêtés. On semble se diriger vers un score nul et vierge lorsque Véron, bien inspiré, sort une magnifique parade sur une frappe aux 6 mètres.

Les Béliers ont eu chaud, mais leur gardien n’a fait que retarder l’échéance. Alors qu’on joue les dernières secondes de la partie, ils vont finalement plier sur un corner repris victorieusement par Cadiou, au second poteau.

Cruel, à ce stade de la partie!

Battus pour la troisième fois consécutive, les Béliers font du sur place, mais conservent leur dixième position au classement.

Pour ne pas sombrer dans le doute, ils devront impérativement réagir, la semaine prochaine, à domicile face à Cholet.

 

Desporto
X