Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Avant la reprise du National FFF, retour sur la 20e journée où près de la moitié des rencontres ont dû être reportées.

En haut de tableau, Laval maintient son écart sur le podium grâce à son succès face à Drancy (4-3). Menés à deux reprises, les Tangos ont aussi dû faire face à des pannes de courant, le match se retrouvant arrêté trois fois. Les coéquipiers du Brésilien Rincón, dont l’entraîneur vient d’être limogé, restent quatrièmes à cinq points du troisième Rodez.

Devant eux, Le Mans profite du report de Chambly-Tours pour devenir co-leader du National suite à sa victoire face à Concarneau (2-1). Un succès acquis dans les dernières secondes, qui permet aussi aux Manceaux de rester devant Rodez. Les Ruthénois se sont eux aussi imposés à Marignane Gignac (1-0), se trouvant toujours un point derrière les deux leaders.

En bas de tableau, Pau, où évolue le Guinéen Kenedy Có, passé par le Sporting et Benfica, continue sa remontée et enfonce un peu plus Dunkerque dans la zone rouge (2-1). Les Palois sont huitièmes avec 28 points au compteur. Ils reviennent à hauteur du Quevilly Rouen Métropole d’Emmanuel da Costa et Alexis Araujo, qui n’a pas pu se déplacer à l’Entente SSG.

Enfin, la dernière rencontre à s’être déroulée fut celle entre Boulogne-sur-Mer et Cholet (1-1). Les deux clubs restent dans le ventre mou respectivement à la cinquième et sixième place et se retrouvent sous la menace de QRM et du Lyon Duchère du cap-verdien Jackson Mendes notamment.

Les Lyonnais n’ont pas pu affronter Bourg-en-Bresse, alors que le milieu franco-portugais Rémi Sergio a lui vu son équipe de Villefranche Beaujolais ne pas se déplacer sur le terrain d’Avranches.

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 1 Voto
8.0
X