Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Vendredi soir, les Cristoliens se rendaient à Laval pour la 14ème journée de Championnat. Au terme d’un combat de 90 minutes, aucun des deux camps n’est parvenu à faire la différence (0-0).

Il faudra encore attendre pour voir l’US Créteil/Lusitanos renouer avec la victoire en Championnat. En déplacement sur le terrain des Lavallois, les hommes de Carlos Secretário (sur la photo) espéraient mettre fin à une série de sept rencontres sans victoire en National (dont six matchs nuls). Un objectif qui aurait pu être atteint, la réussite ayant de nouveau fuit les rangs franciliens.

Dans une entame de rencontre sans occasion franche, où Créteil/Lusitanos tient le ballon, Pancrate amène le premier danger, ce dernier se montrant légèrement trop court pour reprendre le ballon parti en profondeur et capté par Escales (12 min). En face, Laval réagit fort, Dauchy reprenant de peu Robic présent dans le dos de la défense (22 min). Véron doit ensuite s’employer pour sortir une frappe de Lebeau entrée de surface (25 min) avant que Belkouche ne viennent contrer un tir à bout portant (27 min).

Mais les locaux manquent par la suite de fluidité dans l’entrejeu, ce dont profitent les Val-de-Marnais. Buaillon crochète la défense avant de placer une frappe à 20 mètres qui force le gardien adverse à s’envoler pour la sortir (35 min). Malheureusement, Créteil/Lusitanos est freiné dans son élan, Pelletier quittant les siens sur blessure après un choc au genou sur corner (39 min).

 

Si proches… et si loin à la fois

Le début de seconde période sera d’ailleurs pour le Stade Lavallois, le ballon traînant dans un premier temps dans la surface sans être repris (47 min), avant que Gendrey ne se montre trop court au point de penalty pour placer sa tête sur un centre tendu (48 min). Si l’US Créteil/Lusitanos fait le dos rond, elle obtient par la même occasion ses meilleures situations de la rencontre.

Pereira se voit tout d’abord refuser un but après avoir bien suivi un tir de Baal pour une position de hors-jeu logique (48 min). De son côté, Pardal se montre malchanceux, sa frappe de l’extérieur du pied entrée de surface trouvant le montant droit d’Escales (64 min). L’opportunité était passée du côté des Béliers, la fin de rencontre n’amenant que peu d’occasions.

Mokdad voit son lob passer largement au-dessus après s’être débarrassé de la défense côté gauche (85 min) avant que Buaillon n’envoie son missile entrée de surface au-dessus de la cage adverse (87 min). Un match nul et vierge logique au final, laissant Créteil/Lusitanos au dixième rang avec 19 points avant la réception d’un Gazelec Ajaccio qui a, lui, vécu une soirée bien plus tumultueuse, avec deux cartons rouges directs.

 

Stade Lavallois MFC 0-0 US Créteil/Lusitanos

(0-0 à la mi-temps)

Stade Francis Le Basser, à Laval

Public: 2.731 spectateurs

Arbitre: M.Rosier

Avertissements: Carlier (20 min) et Cissé (52 min) pour Laval; Pereira (82 min) pour Créteil/Lusitanos

Créteil: Véron; Pardal, Belkouche, Dauchy, Pelletier (Llambrich, 39 min); Pereira, Baal (Baptista, 74 min), Buaillon (Cap.); Mokdad, Pancrate, Diallo (Habbas, 89 min). Entraîneur: Carlos Secretário

Laval: Escales; Carlier, Tomas, Gomis; Latouchent, Dembele (Cap.), Cissé (Ndiaye, 65 min), Soares; Robic (Maah, 78 min), Lebeau (Isidor, 73 min), Gendrey. Entraîneur: Olivier Frapolli.

 

LusoJornal Artigos
Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 0 Votos
0.0
X