Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Novos Horizontes: Une émission de radio et un voyage dans la culture portugaise

Donativos LusoJornal

 

Fernando Salvador est l’animateur de l’émission Novos Horizontes sur Radio Ondaine, dans la Loire, il présente à LusoJornal ce programme de radio et explique ses difficultés à son arrivée en France.

Fernando Salvador est un animateur de radio portugais. Il est arrivé en France en 2009 durant la grande crise économique du Portugal. Il commence sa carrière dans la radio à la sortie du service militaire et celle-ci continue depuis 30 ans. «J’ai toujours été un homme de radio, j’y suis depuis toujours».

Fernando Salvador a été animateur pour de nombreuses émissions au Portugal mais aussi présentateur de sports de combats et collaborateur de la chaîne de sport portugaise Sport TV. Aujourd’hui, il fait partie d’une équipe de radio de l’émission Novos Horizontes et il est le Président de l’Association Radio Phonique Lusitânia qui supporte cette émission.

Novos Horizontes est une émission franco-portugaise. Elle est diffusée le dimanche matin, entre 9h00 et 12h00. Anciennement diffusé sur Loire FM, l’émission a du quitté cette dernière car elle est devenue commerciale et non associative, elle est désormais diffusée sur Radio Ondaine, basé à Firminy (42). «Je remercie la Directrice de Radio Ondaine de nous avoir si bien reçus dans cette nouvelle radio» dit-il au LusoJornal.

Tous les animateurs de la radio sont des bénévoles et Fernando Salvador a pu mettre ses compétences d’animateur expérimenté au service de l’émission. «Je n’étais pas là pour donner des leçons à qui que ce soit. Je viens pour contribuer à l’équipe car cela me plaît, mais je respecte le travail des autres, même s’il était différent de ce que je faisais auparavant».

L’émission portugaise existe depuis presque 35 ans et diffuse de la musique populaire et moderne du Portugal et parfois du Brésil. Elle est composée de plusieurs rubriques: une rubrique culinaire avec un cuisinier du Restaurant do Minho, à Saint Etienne (42), une rubrique sportive qui fait le bilan du Championnat portugais et d’autres actualités sportives portugaises, une rubrique de pronostics et parfois des interviews d’artistes portugais de la Loire. L’émission collabore régulièrement avec les groupes portugais de la région comme le groupe folklorique Alegria do Imigrante, la chorale de l’Association Culturelle Portugaise ou le groupe folklorique de l’Association des Portugais de la Loire.

«Notre but, indépendamment d’avoir une émission de musique portugaise, c’est de coopérer avec les associations de la région. Mais surtout de créer un lien entre nous, les associations et la communauté» confie Fernando Salvador au LusoJornal. L’équipe de Novos Horizontes travaille chaque semaine pour que l’émission soit toujours d’exception.

L’émission a dû également s’adapter aux auditeurs qui ne sont pas tous familiers avec la langue portugaise. «On a une bonne partie d’auditeurs portugais, mais nous avons aussi des français qui aiment la musique et la culture portugaise. Avant, le problème c’est qu’ils aimaient la musique portugaise, mais ils ne comprenaient pas ce que nous disions, donc actuellement on parle français pour que tout le monde nous comprenne. C’est une émission portugaise mais bilingue».

Malheureusement, Fernando Salvador ne peut plus vivre de la radio comme il le faisait anciennement, au Portugal. Il a l’expérience requise, mais la radio demande un niveau de français parfait qu’il ne possédait pas à son arrivée en France. «J’ai beaucoup voyagé en Europe, donc je connaissais les cultures, je m’y suis habitué facilement, mais le problème a été la langue. J’ai dû travailler pour que ça s’améliore». Son moyen de faire de la radio en France est donc grâce à l’émission franco-portugaise, cependant une émission par semaine ne lui permet pas de gagner sa vie. «Je suis très actif dans les choses que j’aime, mais je dois faire autre chose pour gagner ma vie».

En dehors de cette émission, l’animateur donne des cours de portugais avec l’Association Culturelle Portugaise et il travaille avec les élèves en situation d’handicap.

Néanmoins, il n’exclut pas l’opportunité de redevenir animateur radio à plein temps. «Un jour, j’aimerais pouvoir vivre de la radio à nouveau. J’ai la préparation et le niveau pour le faire. La radio c’est ma vie. Même si elle ne m’apporte pas de revenu, c’est le plaisir de faire ce que j’aime».

 

Novos Horizontes

Radio Ondaine – 90.9 FM

Tous les dimanches, de 9h00 à 12h00

 

Comunidade
X