Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Desporto

 

Le portugais Pedro Pablo Pichardo est devenu hier Champion d’Europe du triple-saut en «volant» 17,50 mètres, ajoutant ce succès aux titres mondiaux et olympiques et offrant au Portugal le troisième podium de l’épreuve multisports de Munich.

Lors du deuxième essai, l’athlète de 29 ans, qui a changé la nationalité cubaine par la portugaise, a atteint 17,50 mètres, nettement supérieur à l’Italien Andrea Dallavalle, Champion d’Europe des moins de 23 ans en 2021, de 46 centimètres, et au Français Jean Marc Pontvianne, de 56 centimètres, Médailles d’argent et de bronze, respectivement.

Avec 17,95 mètres obtenus cette année, qui lui a valu il y a trois semaines l’or mondial à Eugène, États-Unis, Pedro Pichardo s’est présenté à Munich comme le favori évident, car il avait 75 centimètres d’avance sur son concourant le plus direct, l’Italien Emmanuel Ihemeje, avec 17,20 en 2022, et qui a même raté la présence dans les trois derniers sauts.

«Je suis venu ici pour gagner la Médaille d’or», a déclaré Pichardo, après avoir atteint 17,36 mètres lors du deuxième essai de qualification, et la vérité est que, s’il a atteint 17,05 mètres lors du premier essai – il a fait signe à son père et son entraîneur, qu’il savait ce qu’il fallait faire pour améliorer la marque -, dans le deuxième essai, il a calibré le dernier appui (à 4,7 centimètres) et s’est envolé à 17,50 mètres, mettant fin aux doutes sur le titre.

A partir de là, c’était un combat contre lui-même, pour être le premier Portugais à dépasser les 18 mètres. Il a déjà fait 18,08 mètres avec ses anciennes couleurs de Cuba, mais jamais avec le maillot portugais. Il a fait un nul au troisième essai et s’est offert le luxe de renoncer aux quatrième et cinquième sauts, pour tout miser sur le dernier, dans lequel il a de nouveau fait un nul.

Le Portugal a remporté trois Médailles jusqu’à présent, deux d’or, par Pedro Pablo Pichardo au triple-saut et par le cycliste Iúri Leitão au scratch, en cyclisme sur piste, et une Médaille d’argent, par Auriol Dongmo, au lancer du poids.

 

Donativos LusoJornal
X