Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

Dans le cadre de la journée dédiée à l’interculturalité, à l’insertion des jeunes et coopération international, organisée par le Lycée Jean Moulin de Roubaix et sous l’impulsion de Paula de Jesus, responsable du programme Erasmus dans ce lycée, LusoJornal a interviewé Pierre Pick, Conseiller Municipal Délégué à la Coopération économique internationale et aux jumelage.

 

Quel est le rôle de la Mairie de Roubaix dans le cadre de la mobilité internationale, notamment entre élèves?

La Mairie a signé un accord avec l’association Adice pour trois ans. Cette association va nous accompagner dans le programme de mobilité internationale. La volonté de la Mairie de Roubaix est de multiplier ces mobilités vers des pays étrangers, notamment le Portugal. La ville de Roubaix est jumelée avec la ville de Covilhã, à Roubaix de recevoir également, pourquoi pas, des jeunes et moins jeunes venus du Portugal et d’autres pays.

 

Depuis 2000 il y a, effectivement, un jumelage entre la ville de Roubaix et Covilhã. On ne voit pas grand-chose dans le cadre de ce jumelage. Y a-t-il encore des relations entre les deux villes?

Je vous rassure, la réponse est, évidemment, oui. Les relations ne sont toujours pas évidentes à mettre à jour, les raisons étant effectivement des changements d’équipes municipales et le changement de politiques à mettre en place. Je suis à mes fonctions municipales depuis trois ans. Je suis allé visiter Covilhã il y a de cela deux ans, avec Monsieur le Maire de Roubaix. On a rencontré le Maire de Covilhã et on a parlé de la continuité des échanges entre nos deux villes. On est en contact permanent avec Covilhã et des personnalités sont venues nous rendre visite l’année dernière. Nous devons aller à Covilhã dans quelques mois pour voir comment mettre en place des projets concrètement. On ne peut pas nier que depuis 2000 il n’y a pas eu grande chose qui se soit passée. Il faut réfléchir à comment on peut se servir d’un jumelage, d’une coopération, pour avancer dans une ville comme dans une autre. Rappelons tout de même ici que, venus de Covilhã, Roubaix reçoit tous les ans des artistes dans le cadre du festival «Expressions urbaines» dans le domaine des fresques murales et de l’art urbain. Tous les ans, des artistes de Covilhã viennent présenter leur art de rue à Roubaix.

 

Parlons de choses concrètes. Elles sont pour demain?

Dans notre mandat actuel, on a la volonté de s’inscrire à l’international et de créer des échanges. Je profite pour vous annoncer, en avant première et uniquement à vous, LusoJornal, qu’on va essayer d’organiser, vers la Toussaint, une rencontre spécifique, à Roubaix, pour la Communauté portugaise de Roubaix et voir quels projets on peut créer entre cette Communauté, très ancrée, et la ville de Roubaix.

 

Comunidade
X