Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Pour la société portugaise, la Révolution des œillets, en 1974, fut un moment important: après un demi-siècle de dictature, le pays retrouvait la démocratie et la liberté. C’est pourquoi le Coin du Fado s’efforce chaque année de fêter l’anniversaire de cet événement. Si le fado a longtemps été un objet politique, parfois militant, parfois ambigu, résistant ou se pliant à la censure sous la dictature, alternant louanges ou opprobres, venues de la gauche ou de la droite, il a retrouvé toute sa liberté.

Donc, le mercredi 24 avril, à 20h00 précises, la Péniche Antipode, face au 55 quai de Seine, à Paris 19 (Métro Riquet) va accueillir la soirée «Fados em Liberdade».

Au programme, des «classiques» de la Révolution des œillets, mais aussi et surtout des fados, anciens ou récents liés au thème de la liberté. Sans oublier quelques coups de cœur des artistes présents. Car comme tout anniversaire, la soirée sera une fête!

Nous retrouverons les piliers des soirées du Coin du fado: Conceição Guadalupe, toujours aussi enthousiaste, Filipe de Sousa, virtuose et inventif à la guitare portugaise, Pompeu Gomes Coelho à la guitare classique, rythmicien hors pair, Philippe Leiba à la contrebasse, «monsieur tempo», et Nella Gia, piquante percussionniste.

Deux représentantes de la nouvelle génération du fado, Daniela, toute en élégance, et Tânia Raquel Caetano, toute en émotion, seront, comme souvent, également présentes. Et ce n’est pas tout: adeptes du fado mais aussi de la chanson engagée, Karine «la française du fado» et Hélder Lima (guitare et voix) rejoindront la troupe. Grande voix du fado parisien, et qui fuit la dictature en son temps, Vítor do Carmo a bien voulu répondre présent. Enfin, last but least, Sylvie Sélavy, la joyeuse animatrice du groupe Lisbonne Café, participera à la fête. Le tout présenté par Jean-Luc Gonneau.

La Péniche Antipode est un lieu connu pour son esprit convivial et la diversité de ses programmations. Un (joyeux) service de bar (consos à partir de 2,50€) et de petite restauration avant le concert (plats de 6 à 13€) est ouvert tous les jours. Un lieu idéal pour cette soirée organisée avec le soutien du Cactus, du Cercle Léo Lagrange de Paris et des Amis de Lusofolies.

Réservation obligatoire: 06.22.98.60.41

La PAF est de 20€, 10€ pour étudiants et demandeurs d’emploi

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.7
X