Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Sortelha: un voyage dans le temps

LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho LusoJornal / António Marrucho

Pour beaucoup d’entre nous les vacances ne sont plus qu’un souvenir.

LusoJornal prolonge vos découvertes et vous donne de nouvelles idées: des paysages, des villages à découvrir lors de votre prochaine visite au Portugal.

Nous avons, personnellement, eu la chance de flâner, les derniers jours de cet été dans le Portugal de l’Intérieur. Un «matar saudades», en nous remémorant les traditionnelles vendanges et en dégustant, par la même occasion, le plus fragile des fruits: les figues. Qu’il est bon de les cueillir bien murs… un délice!

Nous avons profité pour visiter et assister aux fêtes de l’attaque des murailles d’un village historique, l’un des 12 du Portugal de l’Intérieur, l’un des mieux conservés, un des plus beaux: Sortelha.

Pendant 3 jours, entre le 20 et 22 septembre, ce village et ses habitants se sont parés des plus beaux habits, des plus belles décorations de l’époque médiévale.

Au dernier recensement, 444 personnes peuplaient ce village perché à 760 mètres de hauteur où le granit est roi.

Situé à quelques kilomètres de la frontière espagnole, Sortelha regarde au nord vers Sabugal et à l’ouest vers l’autre historique: Belmonte.

Les premiers habitants qui ont peuplé les lieux sont arrivés sous le règne du roi D. Sancho II. Témoin de son importance est le fait que Sortelha a été siège de canton jusqu’en 1855.

Le décor qui entoure le village de Sortelha est constitué de grands rochers. Rochers sur lesquels les constructions se font, se fondent, se mélangent avec une exposition vers le sud, raison pour laquelle on appelle les villageois: les «lagartixos», «les petits lézards».

Les maisons et ruelles sont typiquement médiévales. Peu ou très peu a changé depuis 500 ans. Les ruelles débutent ou se terminent au bord des murailles, murailles qui faisaient partie d’une importante ligne défensive de châteaux frontaliers, édifiés ou reconstruits en majorité sur des «castros» d’anciennes civilisations ibériques.

Le village est défendu, surveillé par un magnifique château datant du XIIIème siècle.

L’entrée de Sortelha se fait par une porte gothique sur laquelle on voit un balcon (Varanda de Pilatos), avec des ouvertures (mata-cães) d’où des projectiles étaient lancés sur les attaquants.

Dès qu’on rentre dans le village ont peut apercevoir un joli pilori, achevé par une sphère armillaire, symbole de D. Manuel et l’édifice de l’hôtel de Ville, tous deux datant de l’époque de ce roi.

Sur le seuil d’une autre porte, tournée vers l’Occident, deux rainures sur la pierre représentent des mesures métriques qui servaient d’étalonnage aux commerçants médiévaux, à l’époque où les systèmes métriques n’étaient pas uniformisés.

Les principales activités de ce village sont l’agriculture, le pastoralisme et ces dernières années, l’industrie hôtelière et touristique.

Si vous décidez de manger à Sortelha, vous pouvez y déguster son fromage très renommé et les plats «Caldeirada de cabrito» et «Ensopado de borrego».

Comme souvenirs, vous pourrez importer des pièces de textile fabriquées en lin ou à base de chiffons ou des objets confectionnés en vannerie.

On profitera de la visite de Sortelha pour apprécier son patrimoine religieux: l’église Matriz, l’église de la Misericórdia et les chapelles de S. Sebastião, S. Tiago, S. Cornélio et Sainte Catarina.

Si vous avez la possibilité de visiter le beau village de Sortelha pendant les fêtes médiévales «Muralhas com História», vers la fin septembre, vous pourrez assister dans un village complètement décoré, avec ses habitants habillés, comme il y a de cela 5 siècles, à des spectacles et arts séculaires, voir comment les anciens travaillaient les métaux et le bois. Les plus courageux pourront «tester» d’anciens instruments de torture assez étranges et preuve d’une certaine «intelligence» en la matière.

Sortelha: un village à ajouter à la liste des villages de l’intérieur du Portugal à visiter… si le cœur vous en dit.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
3.7
X