Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

 

 

Garges Djibson 1-2 Sporting Club de Paris

Buteurs: Sporting Club Paris: Chaulet et Saadaoui; Garges Djibson: Guirio

 

Baisser de rideau samedi dernier pour le Championnat de France de Futsal avec un derby francilien entre Garges Djibson et le Sporting Club de Paris. Pas d’enjeu pour ces 2 équipes qui se suivent au classement et qui peuvent au mieux espérer une quatrième ou cinquième place. Mais, même en l’absence d’enjeu, les deux équipes ont joué le jeu et proposé un match de bonne qualité. Encore une fois, les Parisiens se sont montrés les plus actifs et les plus tranchants avec pas mal d’occasions… non concrétisées. Est-ce parce que c’était le dernier match de la saison ou parce qu’il fallait une rencontre qui efface (un peu) les difficultés rencontrées durant la compétition, toujours est il que le sort a été favorable au Sporting Club de Paris.

Garges entame fort la rencontre et, à la 5ème minute, trouve, à 2 reprises sur la même action les montants du but gardé par Haroun, tout d’abord par Coulibaly puis par Guirio. La minute suivante les Parisiens prennent l’avantage par Chaulet qui, situé à 3m du but adverse, reçoit une offrande de Barboza. L’ancien international français envoie doucement le ballon dans la cage (0-1, 6 min).

Dès la remise en jeu, les Gargeois trouveront une nouvelle fois le poteau avec Coulibaly qui détourne un ballon de la tête. Les Parisiens prennent alors possession du ballon et dominent le reste de la première mi-temps avec pas mal d’occasions nettes mais ils se heurtent au gardien gargeois, Jallouli, en pleine confiance.

A la 7ème minute, Soumaré déborde le gardien mais ce dernier fait un grand écart et détourne in extremis le ballon en corner. Ensuite, c’est Ba placé à 5m du but, bien servi par Dos Reis, qui voit Jalluli se coucher sur la balle. Saadoui tente de loin mais le gardien est resté vigilant. A la suite d’un double une-deux dans la surface de réparation, Chaulet, dos au but, sert Saadaoui qui ne cadre pas son tir.

Comme à l’accoutumé cette saison, les Parisiens vont payer cash cette domination stérile. Profitant de 2 contres favorables, Guirio tire de loin et bat Haroun sur sa droite (1-1, 15 min). A la 18ème minute, Ba, dos au but, reçoit le ballon transmis par Chaulet. Il se retourne mais son tir est dévié d’une main ferme par Jallouli.

Dans les derniers instants de cette première mi-temps, chaque équipe aura une occasion et un dénouement quasi similaires. Les gardiens de but feront la même parade pour annihiler une action de Coulibaly d’un côté et de Saadaoui de l’autre côté.

De retour sur le parquet, le jeu semble s’équilibrer et il faut attendre la 24ème minute pour assister à la première action dangereuse. Ba, servi par Chaulet sur le côté gauche, défie Jallouli qui dévie le ballon en corner.

La malchance était gargeoise samedi car les banlieusards trouveront une quatrième fois les montants du but de Haroun. En effet, à la 26ème minute, Guirio expédie la balle sur l’arrête doit de la cage parisienne.

Le Sporting Club de Paris maîtrise la rencontre mais n’arrive pas à conclure ses occasions alors que Garges se montre plus incisif dans ses opportunités comme par exemple, Haroun doit se coucher devant Guirio ou Coulibaly. Les visiteurs sont enfin récompensés de leur emprise sur ce match à la 33ème minute avec un but de Saadoui qui reprend un corner rapidement joué par Ba. Jallouli est battu sur sa droite par le tir du parisien (1-2, 33 min).

Garges ne veut pas abdiquer et jette ses dernières forces dans cette partie. Coulibaly est à la conclusion d’une belle action collective mais sa reprise termine dans le petit filet. Dans les dernières minutes, c’est le Sporting Club de Paris qui se créera les plus sérieuses occasions avec Barboza, Chaulet, Dos Reis et Soumaré. Malgré un passage en power-play, Garges ne reviendra pas au score, les Parisiens défendant bec et ongles leur avantage.

La fin de saison des hommes de Rodolphe Lopes s’achève donc sur une victoire leur permettant de terminer 5ème de Championnat remporté par Accs qui devance Mouvaux pour un petit point. Cette victoire est logique sur le contenu du match et, pour une fois, la chance était parisienne car les Gargeois ont touché les poteaux à 4 reprises.

Ce fut une saison éprouvante pour les joueurs et le staff qui ont du s’accommoder des règles sanitaires, passer un test PCR avant chaque rencontre, jouer à huis clos, subir une quarantaine pour cause de Covid-19, et ne pas savoir, au moment de disputer le dernier match, s’il y aura ou non, cette saison, une relégation sportive. Il est évident que le soulagement et les sourires sur le visage des Parisiens à la fin de la rencontre exprimaient la joie d’avoir gagné cette dernière rencontre mais aussi le contentement d’en avoir fini avec cette saison. Le club en profite pour remercier tous ceux qui l’ont soutenu cette année, notamment les collectivités locales et son principal sponsor privé, le Groupe Saint Germain pour son infaillible soutien.

Place maintenant aux vacances, avant une reprise programmée pour la mi-août, avec un effectif pour la prochaine saison qui reste à finaliser.

 

Desporto

 

X