Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Cultura

 

 

La chanteuse Carminho (photo), au style éclectique influencé notamment par la musique brésilienne, et le chanteur Camané, aussi respectueux de la tradition que novateur, chantent ce dimanche 13 février, à 16h30, à la Cité de la musique de Paris, mais il n’y a plus de places depuis longtemps.

Fille de la très renommée fadiste Teresa Siquieria, Carminho – née en 1984 – a su se détacher du modèle maternel pour développer son propre style de fado, très moderne et personnel. S’y intègrent des influences diverses, notamment la pop, le jazz et – plus encore – la musique du Brésil. Comptant cinq albums à son actif, elle a entièrement composé et produit le dernier en date, Maria, sorti en 2018. S’il est avant tout associé à des interprètes féminines, à commencer par l’iconique Amália Rodrigues, le fado suscite également de belles vocations masculines.

Ambassadeur majeur du fado contemporain, Camané – qui a débuté son parcours musical à la fin des années 1970 – perpétue ainsi la tradition autant qu’il la renouvelle avec un éclat intense.

 

Donativos LusoJornal

 

X