Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Cultura

 

 

La Chorégraphe-autrice portugaise Lídia Martinez a présenté hier, samedi, et présentera ce vendredi, les 1 et 2 avril, à 19h30, la performance «Inez, une femmes écrite», à la Maison du Portugal André de Gouveia, Cité universitaire internationale de Paris. Il s’agit d’un travail du groupe «Oreilles Absolues», qui intègre aussi la soprano Mariana Fabião et le pianiste-compositeur João Costa Lourenço. Le spectacle intègre la Saison France Portugal 2022.

«Depuis 30 ans, je poursuis une danse, une marche à reculons, l’oeil rivé sur le lointain, au plus près d’Inez de Castro. J’ai transgressé les secrets de la reine morte en surgissant partout. Cette fois-ci, elle nous revient parmi des chaînes aussi bien moyenâgeux que contemporains d’après Hildegarde de Bingen, l’Alléluia de Giacinto Scelsi, la Barcheta de Reynaldo Hahn» explique Lídia Martinez. «Notre concert lyrique est un croisement de voix, danses, musiques, poèmes, objets scéniques, costumes, une matière organique qui bouge et incorpore le récit des ‘correspon-danses’ chantées, jouées en relation directe avec le mythe. Quelques céramiques qui constituent les archéologie(s), seront également présentées au public».

Les deux spectacles sont présentés en partenariat avec la Chaire Lindley Cintra de l’Université Paris Nanterre et avec le Lectorat de Langue et culture portugaise de l’Université Paris 8 de Camões – Instituto da Cooperação e da Língua.

 

Les 1 et 2 avril, à 19h30

Maison du Portugal André de Gouveia

Cité universitaire internationale

7P boulevard Jourdan

75014 Paris

RER et Tram: Cité Universitaire

 

Donativos LusoJornal
X