Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Tourcoing: La Secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher dans le garage automobile Ribeiro

LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG

La Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, a visité le Garage Ribeiro, à Tourcoing (59), le 12 octobre, pour une demi-journée d’immersion chez les frères Mickael et David Ribeiro.
Rappelons que ce dernier est l’un des responsables du Comité Portugal Hauts de France et Délégué régional du CNPA (Conseil national des professions de l’automobile).
Les deux frères font partie de la deuxième génération dans le métier, le garage ayant été créé par leur père en 1983.
Faisant suite au lancement, le 11 octobre, de son programme «Stratégie nationale pour l’artisant et le commerce de proximité», Agnès Pannier-Runacher a choisi le Garage Ribeiro, une entreprise artisanale de proximité, pour, selon ses dires, «si l’on ne part pas du terrain, on perd en information et en capacité d’action».
Ce déplacement fait suite à la réponse positive que la Secrétaire d’État a reçue publiquement de l’U2P qui l’avait invitée à faire un «stage de gestion d’entreprise». La Secrétaire d’État a passé la demi-journée aux côtés des dirigeants de l’entreprise et de leurs salariés.
C’est donc dans le Garage Ribeiro, situé rue Ferdinand Buisson, à Tourcoing, que la Secrétaire d’État a réalisé son immersion. Après un accueil par Romain Royet, Sous-Préfet, Directeur de cabinet du Préfet du Nord; Alain Griset, Président de la Chambre des métiers et de l’artisanat des Hauts-de-France, des représentants du Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), notamment son Président régional Fabien Degand et de l’Union des entreprises de proximité (U2P), elle a pu s’entretenir avec la Direction de l’entreprise au sujet des problématiques liées à la gestion d’entreprises et, en particulier, les problèmes de recrutement et sur la formation des apprentis et des élèves de lycées professionnels.
Les échanges ont ensuite porté sur divers sujets liés à l’industrie automobile telle que le prix des pièces détachées, le problème du stationnement des véhicules à réparer pour les carrosseries situées en centre-ville (zone bleue), ceux liés à l’extension des locaux ou le prix des logiciels de chiffrage.
La Secrétaire d’État a ensuite réalisé un atelier pratique sous la direction de David Ribeiro, propriétaire du garage. Elle a notamment procédé à l’accueil des clients, édité des factures et a même réalisé un devis pour l’entraîneur-adjoint du LOSC, Fernando da Cruz.
Plus étonnant, est le fait que la Secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher a, par ailleurs, changé une courroie de distribution, des plaques de freins et des pneus. Au sein de l’atelier, elle a pu expérimenter également la préparation et la peinture d’une aile de voiture.
Selon les dires de David Ribeiro, pour une débutante, la Secrétaire d’État s’est bien débrouillée. Une embauche à terme?
«Il faut toujours repartir du terrain», a déclaré la Ministre. «Les femmes et les jeunes doivent se porter vers des métiers d’avenir: l’artisanat fait partie de l’ADN des services de l’automobile qui recherchent plus de 10.000 personnes!».
À noter que 60.000 jeunes sont formés chaque année dans les métiers de l’automobile.
Arrivée à 9h10, Agnès Pannier-Runacher s’en est allé à 14h00, après le casse-croûte de la mi-journée. D’autres activités et visites l’attendaient.
La Secrétaire d’État parcourt actuellement la France dans le cadre du «Tour de France des solutions», en visitant des acteurs du territoire engagés pour le retour à l’entreprise des personnes qui en sont éloignées. Il y a aussi de sa part la préoccupation de mettre en valeur les entreprises qui innovent et qui embauchent.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
3.0
X