Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Une 6ème Coupe de France de Futsal pour le Sporting Club de Paris

SCParis SCParis SCParis

Sporting Club de Paris 7-1 Garges Djibson

Buteurs: Sporting Club Paris: Fabricio x2, Saadaoui, Segura, Tchapchet, Camara et Kebé (csc). Garges Djibson: Guirio.

 

Il n’y a pas vraiment eu de match samedi à Blois pour la finale de la Coupe Nationale de Futsal tant le Sporting Club de Paris est apparu supérieur à Garges. Cette large victoire permet au club parisien de remporter une sixième coupe en autant de finales disputées (un record). Le club du Président José Lopes conforte ainsi son statut de club français le plus titré en futsal.

Dans la magnifique salle du Jeu de Paume de Blois copieusement remplie pour cet évènement, l’affiche de cette finale promettait, compte tenu des équipes en présence. Mais les Parisiens, soutenus bruyamment par de nombreux supporters (un car avait même été affrété spécialement), ont réalisé un match parfait, tout en maîtrise technique, tactique et plein de sérénité, sûrs de leurs forces.

Au bout de 9 minutes de match, le Sporting Club de Paris possède déjà 3 buts d’avance inscrits par Kébé qui détourne dans son propre but un centre tir de De Sá Andrade (6 min), puis par Ayoub d’une belle frappe du gauche (7 min) et par Segura à la conclusion d’un jeu à deux avec Camara.

Face au pressing de leurs adversaires, les Gargeois comptent trop sur la vitesse d’Appuah et la technique de Ngala pour espérer revenir au score. Sur un centre contré par la défense parisienne, Guirio se retrouve seul devant le but de Cavalheiro et ne manque pas l’occasion de mettre le ballon au fond du but (3-1, 14 min). Les hommes de Rodolphe Lopes, sûrs de leur jeu, ne semblent pas affectés par cette réalisation et repartent à l’assaut du but gargeois suscitant l’énervement des val-d’oisiens qui se retrouvent à 5 fautes à la 17ème minute. Après que Camara ait manqué l’occasion d’aggraver le score sur un tir à 10m (pour une 6ème faute), c’est Fabricio qui marque un magnifique but qui a fait lever tout le public. En effet, sur une relance à la main de Cavalheiro dans sa course, Fabricio reprend le ballon instantanément et l’envoie dans la lucarne de Lokoka (4-1, 19 min).

La première mi-temps se termine sur ce score très à l’avantage du Sporting Club de Paris.

A la reprise, les Parisiens décident de gérer cette avance et laissent le jeu à leurs adversaires qui en profitent pour se montrer un peu plus dangereux sans véritablement inquiéter Cavalheiro. A la 28ème minute, Segura intercepte le ballon dans son camp et après un premier relais avec Tchapchet puis une remise de Camara, c’est Tchapchet qui ajoute un nouveau but (5-1).

La nervosité gagne des val-d’oisiens, provocateurs, mais les joueurs verts et blancs ont la sagesse de ne pas répondre cependant, les équipes se retrouvent néanmoins toutes les deux à 5 fautes à la 29ème minute.

Jouant le tout pour le tout, Garges décide de jouer en power-play mais cette tactique se montre inefficace tant les Parisiens sont solidaires et intransigeants en défense. Et c’est sur une interception, que Fabricio aggrave la marque en marquant dans le but vide (6-1, 32 min). Les supporters parisiens, qui n’ont pas cessé de soutenir leur équipe de tout le match (et qui ont gagné la bataille des supporters face à des gargeois pourtant plus nombreux) exultent de joie.

Pour parachever cette victoire, à 1 minute de la fin de la rencontre, le Coach Rodolphe Lopes décide lui aussi de jouer en power play, et c’est à Camara, le Capitaine courageux et valeureux du Sporting Club de Paris, que revient l’honneur de clôturer le score par un but à 12 secondes du terme de la rencontre (7-1).

Cette sixième Coupe de France vient récompenser une saison mal entamée mais qui, avec la reprise du groupe par Rodolphe Lopes, se termine en beauté avec néanmoins le regret de manquer les play-off pour quelques points.

Cette Coupe arrive après 3 années sans trophée et souhaitons qu’il s’agisse là du début d’une nouvelle belle série.

Le Sporting Club de Paris a fait vibrer ses fidèles supporters cette saison et il faut féliciter tous les acteurs qui ont participé à cette campagne, les joueurs (Cavalheiro, Pichard, Teffaf, Camara, De Sá Andrade, Fabricio, Ndukuta, Saadaoui, Segura, Tchapchet, Teixeira, Correia, Mahmoud, Makiadi, Mayulu, Dlimsi et Zoubir) et le Staff avec en premier lieu l’entraîneur Rodolphe Lopes assisté par Sylvain Hammoudi, Kader Keita et Sérgio Caldas.

 

Rappel du parcours de Sporting Club de Paris en Coupe Nationale de Futsal 2018-2019:

32ème Finale, le 9 février : Sporting Besançon 0-4 Sporting Club de Paris

16ème Finale, le 2 mars : Sporting Club de Paris 5-1 Pfastatt Futsal

1/8 Finale, le 24 mars : Héricourt Besançon 3-9 Sporting Club de Paris

1/4 Finale, le 14 avril : Sporting Club de Paris 4-2 Toulon Elite

1/2 Finale, le 28 avril : Sporting Club de Paris 4-1 Paris Acasa

Finale, le 11 mai : Sporting Club de Paris 7-1 Garges

 

LusoJornal Artigos

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 5 Votos
9.4
X