Une photo de Lisboa à Mouvaux

Voit-on tout ce qu’on nous montre? Ne sommes-nous pas pollués par trop d’images que nous arrivent de partout? Par la télévision, internet, téléphone, par le virtuel…

La ville de Mouvaux (entre Roubaix et Tourcoing), innove depuis 4 ans et nous fait découvrir des images, de la photo, tout le long de son boulevard centenaire, remplaçant la publicité à outrance par des belles photos.

Nous y avons passé des dizaines de fois en voiture et même en faisant notre marche hebdomadaire. Nous marchons sur la piste cyclable et nous nous sommes arrêtés déjà plusieurs fois pour observer la beauté des photos prises par l’astronaute français Thomas Pesquet. Des superbes photos que nous montrent, de là-haut, à quel point le monde est beau, mais aussi à quel point il est en danger.

Ce mercredi, 29 janvier, nos yeux ont vu une photo qu’ils n’avaient pas repérée jusqu’à présent.

Nous étions en voiture, en une fraction de seconde, une image s’incruste dans notre cerveau. On se demande: «avons-nous bien vu?».

On refait le chemin à l’envers, on repasse… et là, effectivement, sur le boulevard, à Mouvaux, pas loin du quartier Trois Suisses, l’image, la photo, se révère à nous, le Portugal s’expose par un de ses monuments des plus reconnaissables: le monument des Découvertes.

Trônant tout là-haut, devant… D. Henrique.

La surprise est forte, l’image est forte. Comment ne pas penser à tous ceux qui ont découvert les nouveaux mondes, mais aussi comment ne pas penser à nos parents, les aventuriers Portugais du XXème siècle, on les a appelé les émigrés, au Portugal et les immigrés par ici, en France, en Allemagne, en…

Pennons notre temps. Faisons une balade sur le boulevard de Mouvaux pour observer une très belle exposition à ciel ouvert où les photos de l’astronaute français côtoient celles de grands photographes qui depuis 20 ans ont exposé à la Maison de la Photographie de Lille.

Désormais, à cet endroit, nous allons à chaque fois rouler moins vite, nous tenons à regarder et garder cette photo à cet endroit.

La première exposition qui a eu lieu Boulevard de Mouvaux, il y a de cela quatre ans, a été à partir de photos d’Antoine Repessé, sur le thème de la surconsommation d’emballage.

 

Cultura