Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

Le 14 novembre dernier, le jeune pilote F4 Victor Martins clôture la saison en remportant la 50ème édition de la Formule Renault Eurocup. Sacré vice-Champion en 2019, il décroche le premier prix cette année en étant l’auteur d’une saison remarquable.

En effet, grâce à ses fructueuses victoires, le jeune sportif est devenu, samedi dernier, Champion 2020.

«La Banque BCP est fière de sponsoriser ce jeune prodige du sport automobile» dit une note de presse de la Banque BCP qui est un des sponsors du pilote qui a conclu la saison avec 44 points d’avance après avoir établi deux nouveaux records de la Formule Renault Eurocup: dix pôles positions en une saison et neuf podiums consécutifs.

«Sur le plan personnel, je suis très content de mon développement. J’ai encore appris énormément avec des situations auxquelles je n’avais jamais été confronté dans ma carrière. J’avais toujours commis de petites erreurs à des moments cruciaux m’empêchant de concrétiser jusqu’à présent en monoplace. Ce sacre représente donc un grand pas et j’espère que cette expérience me bénéficiera dans les années futures. Je sais que nous pouvons aller très loin avec les personnes qui m’entourent, donc je suis très confiant pour l’avenir!» a-t-il commenté auprès du journal l’Equipe.

Cela fait plus de trois ans que la Banque BCP suit Victor Martins. «Repéré à ses débuts, lorsqu’il concourait pour le Championnat du Monde de Karting ‘OK Junior’ en 2016, la Banque BCP n’hésite pas à signer avec lui, en février 2018 un contrat de sponsoring, associant son image à sa gamme d’assurance» dit la note de presse de la banque. «Victor est pour nous une source d’inspiration. Il a des valeurs qui nous tiennent à cœur et des qualités remarquables: le goût de l’effort, une grande force de caractère et une énergie incroyable. C’est tout naturellement que nous avons souhaité accompagner Victor dans sa carrière et l’associer à notre offre d’assurance automobile de chez Natixis Assurances» commente Claude Burruni, Directeur du Développement de la Banque BCP.

Ces succès ont une conséquence majeure pour ce jeune pilote: avec les points de l’ensemble de ses titres cumulés lors du Championnat «OK Junior» en 2016, de la F4 France en 2017, de la Formule Renault l’an dernier, ainsi que son titre remporté cette année, il compte désormais 44 points de Super Licence à son actif et est donc éligible au précieux sésame – pour pouvoir rouler en Grand Prix en F1 – à condition de parcourir 300 kilomètres au volant d’une F1.

 

Desporto
X