Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

«Connaissez-vous Virginie Vila Verde?». C’est par cette question que Achiba Salim, Adjoint au Maire de Tourcoing, Chargé des Sports, Santé, Politique de la Ville, Centres Sociaux et MJC, Vie associative, commence son tweet sur les réseaux sociaux.

Il poursuivra par: «Beaucoup diront oui! Oui, c’est une Tourquennoise qui symbolise cette jeune génération de bénévoles qui a encore envie de consacrer du temps pour les autres. Bravo pour son implication dans sa belle association Vivências do Minho!»

Oui dans le Nord, Virginie est connue et reconnue, LusoJornal vous la fait découvrir en lui donnant la parole.

Noël est une période de rencontres, beaucoup se sentent moins seuls, grâce parfois au bénévolat. Bénévolat qui peut prendre différentes formes.

Virginie Vila Verde vient d’être distinguée par la Maison des Associations de Tourcoing dans la catégorie action «Animation», trophée qui récompense les bénévoles qui animent une activité dans une association.

Virginie anime le groupe folklorique Vivências do Minho. Co-fondatrice, elle y cumule les fonctions de Secrétaire, Trésorière, Directrice artistique et Chargée de la communication.

Vivências do Minho, un groupe bien différent de la grande majorité des groupes folkloriques. C’est à la fois une troupe théâtrale et un groupe qui associe le public en l’impliquant dans le spectacle, en le faisant monter sur scène.

Virginie est également une chercheuse, peut-être même la spécialiste la plus calée sur les habits traditionnels au Portugal. Elle est, par ailleurs, Présidente de l’Associação Trajar do Povo em Portugal. Son site sur internet approche les 15.500 «j’aime». La thématique abordée portant sur la culture et les traditions portugaises, à partir d’archives historiques de référence, jamais rassemblées.

Virginie fait par ailleurs partie du Comité France Portugal des Hauts de France et est référente locale de l’association Cap Magellan.

Beaucoup pour une seule femme? On a voulu en savoir plus sur Virginie Vila Verde, née à Roubaix de parents originaires du Minho.

 

Virginie, comment vous est venu le goût pour le folklore?

Je suis tombée dedans quand j’étais petite. Ma mère faisait, il y a plus de 30 ans, le même rôle que moi dans le groupe «Les Roses du Portugal de Hem» que j’ai intégrée, avec mes frères et sœurs, à l’âge de 5 ans.

 

Dans quels autres groupes avez-vous participé?

J’ai fait partie des groupes de Hem, de Maison Alfort, de Wetzikon (Zurich) et de Tourcoing.

 

De quand date la création les Vivências do Minho que vous animez actuellement?

Il a été créé le 13 février 2015. Nous animons à peu près 15 spectacles par an, dont 80% sont des animations en privé. Nous participons à des spectacles organisés par des collectivités, lors de commémorations, mais aussi à Noël, anniversaires, mariages, repas à thème. Notre spectacle est évidemment toujours en lien avec le Portugal et ses traditions.

 

Pour le prix du Bénévolat que vous venez de recevoir, vous êtes-vous portée candidate?

On ne peut pas se porter candidate, il faut que ce soit un tiers qui le fasse. Pour ma part, ce sont des membres de l’association qui ont envoyé leurs témoignages, des jeunes entre 14 et 22 ans qui avec leurs propres mots, ont ému le jury de par leur spontanéité. Ils me surnomment “Ginette”.

 

Pour vous, est-ce important de recevoir ce prix?

Bien sûr que cela est important, je suis très investie dans le milieu du bénévolat, cela récompense le temps et l’énergie que j’y mets. Monsieur Ashiba lui-même, qui ma annoncé personnellement le résultat, suit nos activités sur Facebook qu’il juge de très dynamiques, donnant une bonne image de Tourcoing. Je suis bénévole aussi pour l’association dont je suis Présidente, qui est mondialement connue, qui existe sur Facebook car virtuelle – «Associação do Povo em Portugal» – et du projet «O Trajar do Povo em Portugal» (pages thématiques sur l’ethnographie et ethnologie portugaise). Ce projet est d’ailleurs en pourparlers avec la Fédération du Folklore Portugais au Portugal pour un partenariat. Je fais aussi partie du Comité France Portugal des Hauts de France, présidé par Monsieur Bruno Cavaco, Consul Honoraire du Portugal à Lille. Je suis aussi référente locale pour Cap Magellan. Toutes ces actions que je mène et qui me prennent beaucoup de temps, eh bien… c’est gratifiant d’en être récompensée publiquement.

 

Quelle est votre vision du folklore portugais en France?

Le folklore portugais en France reste, malheureusement, pour la très grande majorité, figé dans le folklore carnavalesque, ou la dépense physique et spectaculaire des danseurs fait loi, et où la dénaturalisation des habits authentiques, instruments et danses est une religion. Un mensonge raconté pendant des années, devenu une réalité. Il y a une poignée de groupes dans la lignée du notre, Vivências do Minho, qui ose montrer ce qui était le Portugal entre 1880 et 1920, sans chichis, sans fioritures et dans sa plus belle simplicité et modestie. Notre groupe, bien que petit, est très suivi par-delà les frontières, dans le monde du folklore. Beaucoup connaissent le travail que je fais sur les archives et considère que nous sommes sur le chemin de la vérité.

 

Un appel?

Notre groupe est à la recherche de nouveaux membres. Malgré ce que l’on peut croire, faire partie d’une association est très enrichissant, c’est faire partie d’une famille. C’est cela qui ressort dans notre association: la famille. Nous nous voyons en dehors des répétitions, souvent après celles-ci nous dînons ensemble, sortons ensemble, partageons d’autres activités ensemble. Cela crée une réelle alchimie et une vraie cohésion sur scène. Les parents issus de la génération des années 70 devraient tous inscrire leurs enfants dans un groupe comme le nôtre, loin des tablettes et d’Android, cela les ouvrirait à leurs racines. On y apprend plein de choses. Pas seulement à danser. On y apprend à chanter, jouer d’un instrument, parler portugais, apprendre les traditions, mais avant tout on s’amuse énormément. Je vous invite à suivre nos aventures, sur Facebook, Youtube, Blogger, Instagram,…

 

Nous connaissons à présenter un peu mieux Virginie Vila Verde.

La cérémonie de la remise du Prix du Bénévolat aura lieu le 1 février prochain, à la Mairie de Tourcoing.

 

Pages animées par Virginie Vila Verde:

https://fr-fr.facebook.com/vdmportugal/

https://fr-fr.facebook.com/pg/Evenements-de-la-Communaut%C3%A9-Portugaise-Haut-de-France-295375187178031/posts/

https://pt-pt.facebook.com/AssociacaodopovoemPortugal/

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
3.3
X