Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Voile Spi Ouest France 2018: Marine Pereira première à La Trinité-sur-Mer

Les 372 équipages du Spi Ouest France ont achevé la 40ème édition lundi dernier, après 4 jours de régate dans des conditions ventées et humides. La série des Open 5,70 a été dominée par le redoutable trio de la baie de Morlaix (Finistère), avec Marine Pereira à bord.

Au Spi, il y a des pros et des amateurs, des marins expérimentés et des jeunes en devenir. En Open 5,70 l’équipage «Voile Baie de Morlaix 1» n’a laissé que des miettes à leurs concurrents. A bord, trois jeunes régatiers: Marine Pereira, jeune lusodescendante originaire d’Almada, Joseph Cloarec et Thomas Jourdren, tous deux du CN Carantec.

Marine Pereira a 19 ans et est licenciée a l’Ecole de Voile de Locquirec. C’est elle qui skippe l’Open 5,70. Elle a évidemment débuté la voile par l’Optimist, a été Championne de Bretagne et 5ème aux Championnats de France. Elle a participé aux Jogos Náuticos do Atlântico, à Viana do Castelo, ensuite elle est passée par le Pôle Espoir de Brest, en 420, avant de découvrir l’Open 5,70 il y a deux ans.

Les observateurs avisés de la série sont bluffés par son remarquable toucher de barre, son sens de la glisse et son aptitude à aller très vite, notamment dans la brise et le clapot.

«C’est notre 3ème participation au Spi Ouest France, mais notre première victoire. L’an passé, nous avions terminés 2èmes» explique Marine Pereira au LusoJornal. «C’était une édition sympa avec du vent, même s’il ne faisait pas très chaud, le plus dur ont été les conditions de mer assez agitées. A bord nous nous sommes bien entendus et malgré notre jeune âge, nous commençons à avoir de l’expérience, on se connaît tous les 3 depuis nos premières régates en Baie de Morlaix, dans le Finistère».

Marine Pereira et ses coequipiers souhaitent maintenant naviguer en Diam 24, support du Tour de France à la voile. «On profite de LusoJornal pour faire un appel aux partenaires privés qui voudraient nous aider dans ce projet qui nous tient énormément à cœur, et que nous souhaiterions voir aboutir. On serait fiers de porter haut les couleurs de nos futurs partenaires» dit la jeune skyper.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 9 Votos
9.0
X