Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Donativos LusoJornal

L’association Cap Magellan organise, ce samedi, la troisième édition des «États Généraux de la Lusodescendance» (EGL) entièrement sur internet. Selon l’organisation, l’objectif est de «travailler avec le réseau lancé en 2017 lors de la première édition des EGL une campagne commune et numérique de promotion de la langue portugaise».

Les intervenants et les participants viennent de tous domaines confondus, des entrepreneurs, des enseignants, des politiciens ou encore des représentants associatifs. Tous seront présents numériquement pour partager leurs expériences et compétences.

Plusieurs membres du Gouvernement sont annoncés à partir de 9h30 ce samedi 28 novembre, dont Berta Nunes, Secrétaire d’État aux Communautés portugaises et João Paulo Rebelo, Secrétaire d’Etat portugais à la jeunesse et aux sports, mais également João Ribeiro de Almeida, Président de l’Instituto Camões, Jorge Torres Pereira, Ambassadeur du Portugal en France, Carlos Oliveira, Consul général du Portugal à Paris, Hermano Sanches Ruivo, Adjoint à l’Europe à la Maire de Paris, Adelaide Cristóvão, Coordinatrice de l’enseignement portugais en France.

La séance d’ouverture sera présidée par Anna Martins, Présidente de Cap Magellan et le premier thème général sera sur «Une seule campagne de promotion de la langue portugaise sur toute la France». Le deuxième thème général est sur «Le réseau des États Généraux de la Lusodescendance face à la crise épidémique: réalités et adaptations» avec des témoignages du réseau associatif et d’enseignants en France. Le thème général 3 sera sur «Le défi de l’innovation et les outils de dématérialisation de l’action culturelle et de la promotion d’une langue». Un quatrième thème général sera abordé sur «Le besoin d’une plateforme digitale commune» et un cinquième sur «La campagne totalement digitale #PlusLoin, de l’Institut Français lancée en septembre 2020».

Le soir l’association organise le visionnage et un débat du documentaire «Lá em Baixo», d’Ana Isabel Freitas.

 

Comunidade
X