Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Reims Sainte-Anne, équipe de Régional 1 entraînée par Manuel Abreu (photo), disputera, ce dimanche 5 janvier à 14h15, le premier 32e de finale de Coupe de France de son histoire au stade Auguste-Delaune à Reims face à Montpellier, club de première division.

Montpellier ne pourra pas compter sur le défenseur central portugais Pedro Mendes qui s’est blessé et sera indisponible pendant trois semaines. Touché au genou gauche, lundi, lors de la reprise de l’entraînement, le défenseur central de Montpellier Pedro Mendes sera absent en raison d’une entorse.

Une absence importante pour le club héraultais pour ce premier match de l’année face à une équipe de la Région Champagne qui a été le premier club d’un joueur bien connu de la communauté portugaise, l’international français aux origines portugais, Robert Pires, qui en est d’ailleurs l’ambassadeur.

Manuel Abreu, entraîneur portugais de Reims Sainte-Anne, qui joue actuellement en sixième division française, s’est entretenu avec le LusoJornal sur le match, et il ne veut pas que ses joueurs face de la figuration.

 

Que peut-on espérer de Sainte Anne face à Montpellier?

Je demanderai à mes joueurs d’être acteurs du match et pas spectateurs et aussi de ne pas être inhibé par l’évènement.

 

Comme c’est le premier match de l’année, vous pensez que cela peut être favorable à votre équipe?

Généralement les 32èmes de finale ne sont pas toujours faciles pour les clubs pros mais de là à penser que ce sera plus facile pour nous, je ne le crois pas du tout je sais que Montpellier prend ce match très au sérieux.

 

Montpellier devra se passer de Pedro Mendes, une pièce maitresse dans la défense de l’équipe héraultaise?

Déjà laissez moi vous dire que je suis triste pour Pedro Mendes car c’est toujours triste d’être blessé (c’est l’ancien Footballeur qui parle) et aussi parce que ce joueur est Portugais et que je suis Portugais aussi. Après Montpellier à un effectif assez large pour palier à l’absence de Pedro Mendes.

 

En tant qu’entraîneur, quelle importance ont ces matches?

La Coupe de France est un moyen de faire parler du Club de Reims Ste Anne et pas seulement de l’équipe première, c’est tout un Club qui est mis en lumière grâce à cette compétition.

 

Si nous devions faire un bilan de la première partie de saison, encore en 2019, que pouvons-nous dire?

Au jour d’aujourd’hui nous sommes encore en course pour la montée en N3 et qualifiés pour les 32èmes en Coupe pour la première fois dans l’histoire du Club.Il faudra confirmé pendant la deuxième partie de saison.

 

LusoJornal Artigos
X