Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Délégation du Comité Portugal Hauts de France a visité Gand

LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG

Sacrée journée ce samedi 14 septembre à Gand. L’histoire que relie la ville de Gand au Nord de la France et au Portugal est déjà bien longue et pleine d’événements. La rencontre à Gand de ce 15 septembre restera gravée comme étant à l’initiative de deux Bruno, tous deux Consuls honoraires: Bruno Cavaco, Consul honoraire du Portugal à Lille et Bruno Joosdeter Beerst, Consul honoraire du Portugal à Gand.

Après une visite culturelle et historique de Gand, les personnalités présentes et autres invités, ont été témoins de la signature d’un accord de coopération enter le Comité Portugal Hauts de France et la région de Gand, un Protocole de développement d’initiatives dans l’axe Flandres-Lys. L’accord a été scélé au cours d’un très bon repas servi au restaurant portugais Uma Marisqueira.

Étaient présents à la visite de la ville et au repas: des représentants de la Chambre du Commerce Belgo-Portugaise, le fondateur de l’Academia do Bacalhau de Bruxelles, Amândio Maia, le suppléant de Carlos Gonçalves aux élections législatives, Victor Alves Gomes, et autres personnalités de la société civile qui ont des relations avec le Portugal.

Une des caractéristiques de la Belgique, c’est l’extrême richesse et beauté de ses villes.

Pour nous, Gand, fut une belle découverte: une très belle ville avec des liaisons avec le Portugal qui remontent au XIIème siècle.

Notre guide du jour est originaire de Gand, Bruno Joosdeter Bert a fait découvrir les monuments de Gand, a raconté l’histoire de Gand et ses petites histoires et légendes.

Des liaisons entre le Portugal et sa ville, Bruno Joosdeter Bert a fait le résumé suivant: «L’amitié entre le Portugal et la Flandre date d’il y a 837 ans, n’oublions pas que le premier Traité commercial entre les deux pays a été signé en 1389. C’est très important et très ancien. Nous avons eu Philippe d’Alsace qui a construit le Château des comtes, à Gand, son épouse était portugaise, Mathilde du Portugal, fille de D. Afonso Henriques. Et aussi le fils de D. Sancho I, Ferdinand, qui s’est marié avec la Comtesse de Flandre dans le XIIIème siècle (en 1212). Après cela, on a fait le Traité commercial grâce à Isabelle du Portugal, la femme du Duc de Bourgogne Philippe le Bon qui a fait un développement extraordinaire. Et sans oublier le frère d’Isabel du Portugal, Henri le Navigateur, qui est venu plusieurs fois à Bruges et a pris des Flamands – peut-être deux mille – pour coloniser les Açores. De là le fromage Flamengo! Car Henri le Navigateur avait pris des Brugeois, à cause de leur savoir-faire. Et des milliers de Portugais sont venus s’installer à Bruges suite au mariage d’Isabel du Portugal. Puis il y a eu le Traité de Tordesillas en 1494. Or Charles Quint, roi d’Espagne, né à Gand, s’est marié avec une autre Isabel du Portugal… Beaucoup plus tard, le premier Président de la République portugaise, Manuel d’Ariaga, venait des Açores, mais il était originaire de Flandre».

Bruno Joosdeter Bert aurait pût ajouter que Charles de Téméraire est fils de Philippe le Bon et Isabelle du Portugal et que la seule plaque en Belgique commémorative de la participation portugaise à la I Guerre Mondiale est située dans la ville de Gand. On peut y lire: «Aux soldats portugais morts aux fronts Belges pour la cause du droit».

Bruno Joosdeter Beerst nous a donné une conférence les liaisons historiques entre la Flandres et le Portugal.

Dans l’après midi les présents ont pu faire une découverte de la ville en bateau à travers ses canaux.

Entre Gand-Portugal-Hauts de France une histoire qui continue!

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 10 Votos
3.7
X