Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Hommage au père d’Altina Ribeiro: débat émouvant sur l’immigration à Champigny

LusoJornal / Rose Nunes LusoJornal / Rose Nunes LusoJornal / Rose Nunes LusoJornal / Rose Nunes

«L’immigré inconnu», l’hommage rendu samedi 28 avril au père d’Altina Ribeiro, a fait salle comble au restaurant «Canto das Saudades» à Champigny-sur-Marne (94).

Après avoir accueilli une centaine de personnes, les maîtres des lieux, se sont vus contraints de refuser du monde. L’évènement a été organisé par la SALF (Société des Auteurs Lusophones de France), dont l’auteur est membre co-fondatrice, en collaboration avec l’association «Mémoire Vive», le soutien du CIC Iberbanco et la présence de Christian Fautré, nouveau Maire de Champigny-sur-Marne, son collaborateur, François Marazanof, mais aussi Anne Doussin, Conseillère municipale chargée des questions de la paix, Corinne Micheneau, Conseillère municipale et Jean-Jacques Guignard, Maire adjoint chargé des projets de rénovation urbaine et Laurent Jeanne, Conseiller régional.

Les élus ont été honorés de participer à cette soirée. Le Maire a salué l’initiative d’un tel évènement et a exprimé le souhait de soutenir les membres de SALF lors de prochaines rencontres qu’il a vivement encouragées.

Les personnes présentes ont pu assister à la projection du film de José Vieira «Les émigrés», tourné en 2006, à São Vicente da Raia, au nord-est du Portugal, dont les parents d’Altina Ribeiro sont les principaux protagonistes.

Le film a amusé mais surtout ému les spectateurs qui ont pu échanger avec José Vieira et Altina Ribeiro à l’issue de la projection. Le débat s’est révélé passionnant car l’immigration est un sujet sensible et la façon de l’aborder est très différente en fonction de la perception de chacun.

L’émotion était palpable dans la salle car beaucoup d’hommes et de femmes ont retrouvé une partie de leur histoire dans ce documentaire touchant et fort. Les représentants de la mairie ont également été touchés par le film et les personnages tous plus attachants les uns que les autres. Le Maire de Champigny et ses Adjoints ont participé activement au débat et ont été très satisfaits de cette soirée qu’ils ont accompagnée du début jusqu’à la fin.

Après le débat, les quatre auteurs présents de la SALF – Inês Oliveira, Ana Fernandes, Manuel do Nascimento et Altina Ribeiro – ont présenté et dédicacé leurs ouvrages.

À l’issue du repas, la soirée a été clôturée par un concert de Dan Inger dos Santos, accompagné de son fidèle guitariste Red Mitchell et du multi-instrumentaliste Jean-Luc Pani, une occasion de découvrir son nouvel album.

Pour fêter cette compilation 20 ans, Altina Ribeiro et le musicien ont co-écrit sa biographie «Trois notes de blues pour un fado», que les auteurs ont pu dédicacer lors de cette soirée.

Dominique Adenot, ancien Maire de Champigny-sur-Marne, avait participé à une soirée organisée par SALF en 2012 sur le thème du bidonville de Champigny. Il avait exprimé le souhait de participer à ce nouvel évènement. Il avait précisé à Altina Ribeiro lors de plusieurs échanges avec l’auteur, mi-mars: «J’avais grandement apprécié la qualité de la soirée de 2012, ses contenus et témoignages pleins de sens humain précis sur la France de l’époque et les ‘ambigüités’ de son accueil. Je serais très content de participer à cette nouvelle rencontre si ma santé du jour me le permet. L’initiative que vous prenez a tout mon soutien et plusieurs autres membres de la municipalité seraient également honorés d’y participer. En prenant bien en compte le fait que c’est un hommage à votre père, la ville trouvera les formes à votre gré pour valoriser sa reconnaissante».

«Malheureusement, la maladie a eu raison de lui et il nous a quittés le 5 avril dernier» dir Altina Ribeiro au LusoJornal. «Nous avons eu une pensée toute particulière pour lui ce 28 avril au Canto das Saudades».

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 7 Votos
9.4
X