Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

L’Association franco-portugaise Lusitanos de Limoges organise ce dimanche 28 avril à St Priest Taurion son Festival Annuel. Entre Vide Grenier, Zumba, Festival de Folklore et un concert d’Abel Marta, la journée s’annonce chargée mais évidemment placée sous le signe du Portugal.

L’occasion pour le LusoJornal de parler avec la Présidente de l’Association, Eva Picard. Née à Limoges d’une mère portugaise, originaire de Vila Real de Santo António en Algarve, et d’un père français, elle a été élevée dans la communauté portugaise car son grand père était entraîneur à l’amicale franco-portugaise de Limoges, d’ailleurs il était également animateur radio sur une émission portugaise d’une station de la ville.

Eva Picard, âgée de 31 ans, est aide médico psychologique avec les personnes handicapés mentales dans la vie de tous les jours, et Présidente depuis 2 ans de l’Association franco-portugaise Lusitanos de Limoges. Elle nous explique ce que cette fête signifie.

Que peut-on dire sur cette fête organisée par l’Association?

Le festival organisé par les Lusitanos de Limoges le 28 avril est un festival annuel. L’idée est de créer un moment de partage entre les groupes portugais mais également de faire découvrir cette culture au plus grand monde. Voilà pourquoi l’idée d’un vide grenier qui rassemble tout type de public. La zumba organisée le matin est une branche de l’Association, nous avons voulu mettre également en avant cette activité avec évidemment des musiques portugaise intégrées. Nous avons également le plaisir d’accueillir l’artiste franco-portugais Abel Marta pour l’entracte du festival.

L’organisation est compliquée? Quelles sont les principales difficultés?

Un tel festival demande effectivement beaucoup d’organisation. Nous recevons 150 personnes à manger rien que pour les groupes de folklore. Cela demande du temps et de l’investissement personnel. La réussite d’une telle manifestation tient à la bonne volonté de tous les bénévoles. Heureusement nous sommes nombreux.

Que peut-on dire sur l’Association?

L’association existe depuis 1992. Elle vise à transmettre la culture musicale de l’époque. Cependant elle s’est développée depuis quelques années. Outre le folklore portugais, elle organise des cours de langue portugaise en partenariat avec l’Ambassade et inclut également des cours de zumba « à la portugaise ». C’est le seul groupe folklorique sur le département et tient donc à coeur de nombreux portugais en Haute Vienne.

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 5 Votos
6.7
X