Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Le restaurant ‘Les 2 Saveurs’ à Wattrelos prêt pour le grand match

LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG LusoJornal | LSG
Donativos LusoJornal

 

Le nom du restaurant, «Les 2 Saveurs», annonce la couleur, celle d’une double offre: la cuisine française, mais surtout portugaise. C’est également le résultat du travail de deux générations: la mère et le fils. Et comme dit le dicton: «on ne change pas une équipe qui gagne» et qui gagne à être connue, le client sortira, lui aussi, gagnant.

A la tête de l’équipe, Augusto Cardoso et sa maman, Maria da Conceição, chacun avec une position sur le terrain bien définie: l’un en salle, l’autre en cuisine.

Une équipe gagnante, car l’équipe a transformé l’essai depuis ses débuts en 2014, année du démarrage de la première saison d’activité et de collaboration fils-mère.

Les premières armes dans la région nordiste, Augusto Cardoso et sa maman les ont affûtées dans le restaurant «Papagaio», à Tourcoing. Tout en restant dans la même ville, ils ont continué à démontrer leur savoir-faire et à gagner de la notoriété au restaurant «Les 2 Saveurs». Les joueurs portugais de football du LOSC y sont venus pratiquer un des autres sports favoris des lusitaniens: la bonne cuisine.

La qualité des plats, les prix raisonnables, faisaient que si l’on ne réservait pas, Augusto Cardoso devait souvent refuser du monde, le terrain de jeux y étant trop étroit, il fallait prévoir de jouer, de servir dans un stade, restaurant plus grand, avec plus de gradins.

Comme pour les gardiens, se furent les mains qui ont été mises à l’épreuve, à l’ouvrage, les gants ont été bien nécessaires en première mi-temps pour construire.

Après la pause provoquée par la pandémie, lors de la seconde mi-temps l’activité est déplacée sur le nouveau terrain, dans des lieux plus amples et confortables, après 7 saisons passées sur Tourcoing. La tactique ayant fait ses preuves dans les précédents restaurants, les matchs dans une division supérieure pouvaient débuter pour les joueurs devenus entre-temps seniors et expérimentés, les petites lésions ayant pu être soignées, la mi-temps ayant été trop longue, heureusement que les livraisons à domicile ont permis de rester en bonne forme et en contact avec le beau jeu des plats cuisinés. La surface de jeu étant plus importante, il a fallu recruter. La junior Nina, fille de l’entraîneur Augusto Cardoso, est venue renforcer le club, elle qui est adepte d’un club nordiste du Portugal et d’un sudiste en France.

Le restaurant est annoncé par une enseigne dans l’immeuble en bord de la rue, toutefois c’est au fond du parking, situé à côté du garage Renault, rue Carnot, à Wattrelos, qu’Augusto Cardoso a trouvé terrain et emplacement idéal pour développer son jeu, son restaurant de spécialités portugaises.

Dès qu’on arrive, on est étonné par la piste, le parking qui peut accueillir de nombreuses voitures d’athlètes et par l’esplanade qui joue déjà à guichet fermée en cette période de matchs d’entraînement, avant les rencontres familiales et amicales annoncées pour le 9 juin, avec ses nouvelles règles arbitrales.

Le choix clubalistique d’Augusto Cardoso est connu, toutefois il ne fait pas de sélection dans le restaurant, l’écusson de celle du Portugal est accompagné à gauche par un autre écusson de Porto et à droite par ceux des deux clubs de Lisboa, Benfica et Porto, tout joueur, tout client est le bienvenu.

D’ailleurs, dans les plats aux couleurs du Portugal, les saveurs des mets du pays marquent des buts, le client se transformant vite en supporter, pourvu qu’il vienne déguster avec une bonne envie de manger. Le choix culinaire portugais est très riche, le choix du club, dans notre cas, du restaurant, est très varié dans la région, la sélection s’étoffant ces derniers temps: aux clients de sélectionner son club préféré ou de jouer les arbitres, son restaurant gagnant, ou pourquoi pas, à l’approche du début du championnat d’Europe de football, de jouer, de tester des terrains différents, des restaurants différents, la qualité de la pelouse et des installations ayant un rôle aussi à jouer sur le résultat final.

Une certitude: «Les 2 Saveurs», le match, votre repas, y sera de qualité, pas besoin que le serveur vous mette un carton jaune, car même si le contenu est copieux, vous ne laisserez rien dans l’assiette et forcement… vous n’utiliserez pas le carton rouge.

Chez «Les 2 Saveurs», vous savez ce que vous pouvez y manger: tous les jours en allant sur la page Facebook du restaurant, vous pouvez consulter le programme des matchs à venir de la semaine, entre autres, des deux plats du jour.

Le restaurant, au vu de ses dimensions actuelles, pourra dès que possible accueillir des groupes et familles avec un espace de 80 couverts à l’intérieur, une possibilité de terrasse de 24 couverts, à quoi s’ajoute un parking privatif et une cuisine flambant neuve.

Le restaurant qui a ouvert en début d’année, malgré la pandémie, a très bien travaillé avec la vente de plats à emporter. Le bouche à oreille a très bien fonctionné et la clientèle a suivi. L’avenir du restaurant «Les 2 Saveurs» est assuré dans cette ville de Wattrelos qui vient d’adopter ces restaurateurs originaires de Porto, ville par ailleurs jumelée à la ville portugaise de Guarda. Pourvue que le 9 juin et les semaines qui suivent, le match ne soit pas interrompu et qu’à court terme, le terrain puisse être utilisé dans toute sa longueur.

On peut presque dire qu’Augusto Cardoso et sa maman, Maria da Conceição ont déjà remporté la victoire, reste à savoir comment les vrais cuisiniers du ballon rond vont confectionner la recette gagnante lors des matchs qu’on pourra suivre chez «Les 2 Saveurs» du Championnat d’Europe de football qui approche.

Allez, soyons un peu chauvins: nos espoirs reposent sur les pieds, voir la tête, du vétéran Ronaldo et de ses commis. Souhaitons qu’ils nous délectent avec de bons et savoureux repas gagnants et qu’au final le banquet soit complet en incluant un dessert gagnant, une explosion dans nos papilles d’un bien bon Molotof, quitte à devoir jouer les prolongations (1).

Que le match puisse commencer dans de bonnes conditions et que les repas «Les 2 Saveurs» puissent se jouer dans de bonnes conditions, sans arrêts de jeu prolongés, le terrain étant, lui, optimal. Reste à savoir avec quelles sauces les équipes de France, du Portugal, de l’Allemagne et de la Hongrie vont arroser leurs mets, matchs du groupe F. Souhaitons qu’à l’image de ce que l’on mange chez «Les 2 Saveurs», les matchs ne soient pas indigestes, nous privant d’autres bons repas et bons matchs de la Seleção.

Augusto Cardoso nous a dévoilé son intention de créer un club satellite pour la fin de la saison 2021-début 2022, dans le même sport, la cuisine, avec un nouveau concept, sur Tourcoing. Augusto Cardoso est un avant-centre qui est en train de marquer des buts. Non?

 

«Les 2 Saveurs»

137 rue Carnot

59150 Wattrelos

Infos: 06.32.05.58.85

 

Horaires d’ouverture:

Du mardi au dimanche, midis et soirs

Fermé: le lundi (journée) et le dimanche (soir)

www.facebook.com/restaurante

 

 

(1) Est-ce le résultat final des championnats de football du Portugal et de la France, est-ce la finale de la Ligue des Champions, ou est-ce le Championnat d’Europe qui approche qui nous a joué des tours? Nous n’avons pas subi de contrainte, toutefois le foot nous a influencé dans l’écriture du présent article.

 

Empresas
X