Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Limoges: Journée du Portugal à la Maison de l’Europe

Donativos LusoJornal

 

Samedi dernier, le 11 septembre, la Maison de l’Europe en Limousin a inauguré la plaque officialisant le renouvellement de son label «Centre Europe Direct» et a organisé un temps fort consacré au Portugal, en partenariat avec les associations locales.

Victor Gomes, fonctionnaire au Conseil européen de la recherche, a dévoilé la plaque au terme d’une courte cérémonie qui a vu les représentants de la Communauté urbaine, du Département, de la Région saluer le travail effectué par la Maison de l’Europe depuis près de trente ans.

La Maison de l’Europe – Centre Europe Direct a profité de cette occasion pour mettre en avant le Portugal, pays qui assurait la présidence de l’Union au premier semestre 2021. «La situation sanitaire n’a pas permis d’organiser d’événement au printemps dernier mais la vitalité des associations locales de culture portugaise et le partenariat noué avec elles ont amené à programmer, pour la rentrée, une journée d’animations consacrée à ce pays» dit une note de presse de l’organisation.

Danse, musique et histoire ont ponctué ce temps d’échanges. Le groupe folklorique Os Lusitanos a rappelé qu’au-delà du divertissement, la danse et la musique assuraient le lien social dans des communautés villageoises aux conditions de vie difficiles.

Victor Gomes, dont l’enfance s’est partagée entre les montagnes du Minho et la région parisienne, a balayé au cours de sa conférence toute tentation de nostalgie de la période durant laquelle tant de Portugais ont quitté leur pays. «Gouverné par le dictateur António de Oliveira Salazar jusqu’en 1970, le Portugal n’est devenu une démocratie qu’après la Révolution des Œillets de 1974. Victor Gomes a rappelé les difficultés économiques d’alors mais aussi l’absence de libertés. Il a évoqué la transformation de son pays qui attire aujourd’hui de nombreux Brésiliens venus tenter leur chance dans ce petit bout d’Europe qui parle la même langue».

La présidence portugaise de l’Union européenne, unanimement saluée pour son efficacité dans un contexte rendu particulièrement compliqué par la crise sanitaire, a permis de progresser sur des dossiers stratégiques comme celui d’Europe 2020, le plus important projet d’innovation scientifique au monde, et celui de la lutte contre le changement climatique.

L’après-midi a été clôturé par un concert de Sílvia Ribeiro Ferreira, saxophoniste haut-viennoise aux multiples influences, qui puise son inspiration dans sa culture portugaise et dans le jazz pour un résultat très contemporain.

 

Comunidade

 

X