Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Qui ne connaît pas le savant et généreux LusoJornal? Qui ne l’a jamais lu, un de ses articles parmi ses milliers publiés depuis 2004, sur papier ou sur la toile? Attentif à toutes celles et ceux qui font la vie et l’histoire luso de France?

Relais fidèle et précieux des bonnes comme des mauvaises nouvelles, chaque page nous raconte et nous y racontons aussi notre lien vivant au Portugal. D’aucuns, lectrices et lecteurs curieux: artistes, leaders associatifs, entrepreneurs, citoyens militants, passionnés de la lusophonie et tant d’autres clament ne plus pouvoir se passer – ô combien jamais! – du LusoJornal, de ses Unes, son ton, ses couleurs et sa musique.

Il est donc des disparitions impossibles à envisager, d’où la naissance de la Société des Lecteurs du LusoJornal il y a quelques années. Par le passé, à un moment de fragilité de la structure, vous avez été près de 5.000 à réagir contre sa disparition.

Notre volonté et notre ambition sont intactes: protéger l’originalité, garantir la stabilité et la pleine capacité de développement de ce support d’information unique!

Message lancé jusqu’à votre rivage, parce que, comme vous, je crois impossible la disparition de ce lien avec tous les Portugais de France, chaque semaine, avec leurs histoires singulières, leurs talents, leurs initiatives, leurs projets, leurs colères, leurs espoirs.

Depuis la naissance du LusoJornal, j’y dénonce la faiblesse de la participation des Portugais de France dans la «chose publique». Le LusoJornal a été un espace d’expression idéal, pour contredire ce triste constat, que nous savons désormais caduque. Les résultats aux élections législatives du 6 octobre dernier sont sans équivoque, avec plus de 732% d’augmentation de la participation électorale. Chegou o tempo de dar nas vistas!

Je rappelle que nos ancêtres ont apporté «un nouveau monde au monde». Ma conviction est celle que nous saurons continuer ce grand voyage universel, le LusoJornal sous le bras.

Amenez des lecteurs, faites des dons, achetez de la publicité dans le LusoJornal, soyez solidaires comme le LusoJornal l’a infatigablement été avec nous depuis 15 ans pour nous faire sortir de l’invisibilité presque totale et nous présenter fièrement aux yeux et vues de tous.

Parabéns pelos teus lindos e teimosos 15 anos!

Longue vie au LusoJornal!

 

Nathalie de Oliveira

Maire Adjointe de Metz

 

Linda de Suza 19/20
Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 10 Votos
6.9
X