Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Un passage

 

J’ai vu un peu de ton enfance

Elle est tellement vite passée

J’ai eu depuis des romances

Toutes sont venues me blesser.

 

Pourquoi suis-je monté si haut

Puisqu’il faut descendre si bas

Là-haut tout est tellement beau

En bas je ne vois plus que moi.

 

Tout est trop grand autour de moi

A tel point que je ne te vois plus

Quel diable m’a réduit cent fois

Et qui me laisse parmi vous si nu.

 

José Alberto Fonseca Nogueira

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 59 Votos
6.0
X