Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Tony Patrão, attaquant franco-portugais, entame sa 4e saison au Puy, club qui est monté en National. En ce début de saison 2019/2020, Le Puy a perdu ses deux premières rencontres : face à Laval, 1-0, à l’extérieur, et 2-3 à domicile face à Créteil-Lusitanos. Lors du 3ème match, Le Puy se déplace sur le terrain de Concarneau ce vendredi 16 aout.

Le Puy pourra compter sur Tony Patrão, attaquant lusodescendant né à Marseille et qui a déjà marqué son premier but de la saison face à Créteil-Lusitanos, pour faire trembler les filets adverses.

Tony Patrão, âgé de 33 ans, a représenté entre autres clubs Le Puy, Jura Sud, Hyères, Martigues et le Red Star. C’est un pur avant-centre, un serial buteur, qui a marqué 21 buts à Hyères en 2011, puis 15 buts à Hyères en 2013, ou encore 17 buts à Jura Sud en 2016 et 18 buts sur la saison 2018/2019 avec Le Puy lors de la montée en National. Pour ne parler que des saisons à plus de 15 buts inscrits.

En interview exclusive pour le LusoJornal, Tony Patrão nous a dévoilé ses objectifs collectif et personnel pour cette saison 2019/2020.

Quels sont les objectifs du Puy cette saison?

Les objectifs du Puy sont simples: nous sommes promus, nous visons donc un maintien pour consolider le club à ce niveau.

Quels sont vos objectifs personnels?

En ce qui concerne mes objectifs personnels, ils sont comme ceux de l’ensemble de l’équipe, donner mon maximum pour aider l’équipe à gagner des matchs.

Que peut-on dire de la défaite face à Créteil la semaine dernière?

Cette défaite face à Créteil est difficile à accepter, on avait à cœur de faire un bon résultat pour notre première à domicile devant nos supporters, nos familles etc… La défaite est logique vu notre première période, on est complètement passé au travers, on n’a pas respecté les consignes du coach, on a joué sans envie, détermination, ce qui fait habituellement notre force. En second mi-temps on a montré un autre visage beaucoup plus conquérant, on a su mettre ce but qui pouvait relancer le match, cependant l’égalisation n’est pas venue même si on a pu avoir quelques situations pour égaliser. Il va falloir continuer à travailler pour éviter ce genre d’entame de match.

Qui est Tony Patrão?

Pour me présenter, j’ai 33 ans je suis en couple et père d’une merveilleuse petite fille Elya de 17 mois. Je suis néé en France à Marseille de deux parents portugais. J’attache beaucoup d’importance à mes origines, mes racines, je vais au Portugal une fois par an, généralement au mois de juin. Mes parents eux sont actuellement au Portugal comme chaque année, le rituel des émigrés. J’ai toujours été passionné de foot, depuis tout petit avec mon grand frère on passait notre temps à jouer ensemble.

En regardant en arrière, comment jugez-vous votre carrière?

Dans l’ensemble je suis content de ce que j’ai fait dans ma carrière, j’ai connu différents clubs avec des vraies valeurs et aujourd’hui je garde un certain attachement avec tous ses clubs. J’espère avoir laissé une image positive de mon passage dans chaque club.

Pourquoi avoir choisi le Puy?

J’ai choisi le Puy car le coach me voulait depuis plusieurs années, c’est un club qui se structure et qui grandit bien et vite, un club ambitieux avec des valeurs familiales.

Quels défis ou rêves voulez-vous encore atteindre?

Chaque saison est un nouveau défi, pour ma part je donne mon maximum pour pouvoir jouer et aider mon équipe en marquant des buts. Si j’avais un rêve se serait de monter en L2 avec le Puy.

Quelle est la relation avec le Portugal?

J’ai une forte relation avec le Portugal, je soutiens le pays pendant les compétitions mondiales ou européennes. Je supporte le FC Porto depuis tout petit. Quand j’étais petit, je passais 2 mois de vacances d’été au Portugal, aujourd’hui j’essaie d’y aller au minimum une fois par an.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
10.0
X