Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Vif succès de l’aviation portugaise au meeting aérien de Merville

LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves LusoJornal / Luís Gonçalves

Pour une première, cela fut un véritable succès! L’hélicoptère portugais EH-101 Merlin a été une des cinq vedettes annoncées par la presse, qu’il ne fallait pas rater lors du meeting de Merville.

La «Flandre-Lys Air Show» a eu lieu le dimanche 16 septembre, l’association organisatrice étant l’aéro-club de la Lys et de l’Artois.

C’était la première fois que l’aviation portugaise participait à un meeting aérien civil en France.

La rareté attire?

Avant que les appareils volent en démonstration, les 30.000 spectateurs présents, sous un ciel clément et une température très agréable, ont pu approcher les appareils et les visiter.

L’hélicoptère portugais a été l’engin qui a attiré le plus de monde. Beaucoup de spectateurs furent déçus, l’heure des vols approchant, beaucoup n’ont pas pu pénétrer à l’intérieur de l’hélicoptère qui représentait le Portugal lors de cette manifestation.

Bruno Cavaco, Consul Honoraire du Portugal à Lille, présent à Merville, a eu l’honneur de s’asseoir à la place du pilote lors de sa visite à l’hélicoptère.

En conversation avec les deux pilotes et le mécanicien, la venue à ce meeting s’est voulue comme étant un hommage aux soldats portugais qui bien proche de Merville, ont combattu pendant la 1re Guerre Mondiale.

Les spectateurs présents ont pu voir voler et faire des acrobaties à des avions datant de la Grande Guerre jusqu’à nos jours.

Le choix, par les organisateurs, du passage en vol du EH-101 Merlin a été judicieux. Il a fait ses manouvrières aériennes en fin du meeting, tout juste avant la Patrouille de France qui clôturait la manifestation aérienne.

Cet hélicoptère de l’armée portugaise est stationné à la base 6 de Montijo et est utilisé, entre autres, dans des actions de sauvetage et de rapatriement tout le long de la côte portugaise.

Dans le cadre d’opérations de sauvetage en mer, tout doit aller très vite, 15 minutes maximum, même si l’Hélico peut voler 6 heures entre chaque atterrissage.

Avant son passage par le meeting de Merville, l’Eh-101 a participé à deux démonstrations miliaires, en Belgique et en Hollande.

Lors du retour au Portugal, ce lundi 17 septembre, le plan de vol prévoyait une halte dans le Sud de la France.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 8 Votos
5.9
X