Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Célébration de la Toussaint en portugais en église de Saint Pierre à Croix

LusoJornal | António Marrucho LusoJornal | António Marrucho LusoJornal | António Marrucho
Donativos LusoJornal

 

Comme à son habitude, la Communauté portugaise s’est réunie comme habituellement à 10h00 en l’église de St Pierre de Croix pour célébrer la Toussaint.

En début de messe ont été cités les noms de ceux partis avant nous et dont les présents ont écrit les noms sur une liste à l’entrée de l’église.

A présidé à la cérémonie, le prêtre Bernard Willem. Pour animer la messe on a compté sur la Chorale Portugaise Paz no Mundo et João Pereira de l’Association des Amis de Notre Dame de Fátima de Lorgies.

Pour accueillir les participants, des colombes volaient du chœur et le fond de l’église. Ne voyons pas là un beau signe de paix?!

En début de messe, Bernard Willem raconte l’histoire d’un jeune qui vient de voir partir un de ses frères. Le frère resté pose la question: «j’ai besoin de savoir où est mon frère pour savoir où allez le chercher, le rencontrer». Quelle réponse apporter?… L’important c’est de croire, d’espérer.

Dans un message du Saint Père François celui-ci nous disait: «nous sommes tous saints, soyez saints en tant que mari, soyez saints en tant que travailleurs, soyez saints en tant que…»

C’est par l’exemple que Bernard Willem continue son homélie: «en sortant ses jours-ci de chez moi, on m’a tendu le premier numéro d’une revue de quartier de l’Épeule, à Roubaix, le titre était de comment retrouver plus de convivialité dans nos villes. On y faisait une suggestion: pourquoi pas rendre la rue pendant 2 heures piétonne et que les personnes qui y habitent sortent leurs chaises pour parler, vivre ensemble… la sainteté, la fraternité par des gestes simples».

Un prospectus de La Pastorale des Migrants, à l’entrée de l’église de Saint Pierre, rappelle: «j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli Mt 25,35».

En 2018, le Pape François proposait en 4 verbes l’engagement des catholiques avec et en faveur des personnes migrantes: accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.

À la fin de la messe, João Pereira a rappelé les prochains rendez-vous: messe de Noël le 25 décembre, en l’église de Saint Pierre de Croix et le 8 mai 2022 dans la chapelle de Notre Dame de Fátima, à Lorgies, en face du Cimetière militaire portugais de Richebourg. Les inscriptions sont également ouvertes dès à présent auprès de João Pereira pour l’excursion annuelle à Lourdes, entre le 6 et le 9 juin de l’année prochaine.

 

Religião

 

X