Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Ce dimanche 4 octobre aura lieu, à l’Église Sainte Thérèse des Joncherolles, à Pierrefitte-sur-Seine (93), aura lieu une célébration exceptionnelle de l’Apocalypse de Saint Jean – Chemin de Vérité, à la suite de celle qui a eu lieu le 13 octobre de l’année dernière sur les 700 ans de la Chevalerie de l’Ordre du Christ.

A 10h00 sera célébrée la messe dominicale et à 14h00, Carlos Pereira, écuyer et maître de conférences à Paris III Sorbonne Nouvelle fera une conférence sur «L’Apocalypse et le Quint Empire portugais».

«L’Apocalypse de Saint Jean, dernier texte de la Bible chrétienne, est dans la croyance populaire synonyme du grand chaos préfigurant la fin des temps exprimant ainsi les peurs, les doutes et les angoisses d’une Humanité perdue. En théologie, cette œuvre biblique attribuée à l’évangéliste Jean, est bien au contraire une Grande Révélation, un message de Foi, d’Espérance et de Charité. Elle annonce la Victoire de la Lumière divine, la venue du Christ Chevalier sur son cheval blanc et la réalisation de la Jérusalem Céleste sur Terre conformément aux prophéties de l’Ancien et du Nouveau Testament» dit la note envoyée aux rédactions.

«En cette période d’incertitude pour l’Humanité entière, il nous a semblé opportun de réaliser une célébration exceptionnelle autour de ce merveilleux texte évangélique et rappeler aux chrétiens mais aussi à tous ceux intrigués par ce message divin que l’Apocalypse de Saint Jean est Chemin de Vérité».

«Au XVIIe siècle, le jésuite portugais António Vieira éminent théologien et grand humaniste, à travers son Histoire du Futur du Portugal, a imaginé la réalisation du Quint Empire ou empire du Saint Esprit, vision mystique annonçant la Jérusalem Céleste dans un temps proche interprétant ainsi positivement la vision de Saint Jean. Le poète portugais Fernando Pessoa actualisa cette prophétie portugaise dans son célèbre poème en trois parties intitulé Message établissant un lien évident entre l’Apocalypse et le Quint Empire portugais. Beaucoup de croyants et de non-croyants ignorent que le cœur du message apocalyptique se situe dans la figure symbolique du Verbe de Dieu chevauchant un magnifique destrier blanc représenté parfois dans les œuvres picturales médiévales. En France, la Cathédrale d’Auxerre possède dans sa crypte un magnifique Christ chevalier entouré de quatre anges montés sur des chevaux blancs. Le cheval blanc est le symbole de la sagesse, de l’âme humaine que le Dieu fait Homme conduit et que le Cantique des Cantiques célèbre à travers le Pharaon menant sur son beau char antique la cavale. Le cheval c’est aussi l’ambassadeur suprême de la Nature, de la Création, de la Faune, des animaux et des plantes. Le Christ chevalier serait l’union de Dieu, de l’Homme et de la Création. Pour Saint Augustin, le Christ chevalier est l’union mystique de Dieu et de son Eglise. L’Apocalypse de Saint Jean devient aussi le message de Saint François d’Assise, le saint chrétien qui vivait en harmonie avec la Création. L’Apocalypse est donc un enseignement vivant et c’est ainsi qu’il sera célébré avec des chrétiens et des non-chrétiens, avec des hommes, des vrais animaux et des vraies plantes : chevaux blancs, ânes, oiseaux, agneaux, des oliviers,…»

À partir de 14h30, il y aura du fado avec Conceição Guadalupe et à 15h30, il y aura un spectacle dont la chorégraphie sera réalisée par l’Institut du cheval et de l’équitation portugaise et l’Institut du cheval et des arts équestres japonais.

C’est un spectacle avec la participation de chevaux lusitaniens, de perroquets du Brésil et d’autres animaux, avec les artistes Hélène de Vallombreuse et ses perroquets, artiste de cirque, Guadalupe, chanteuse de fado et ses guitaristes, Adeline de Preissac, professeur au Conservatoire de Tours, harpiste et Carlos Pereira, Maître de conférences universitaire, écuyer de tradition portugaise.

L’exposition «Chevaux de l’orient à l’occident», coordonnée par Barbara Ryckewaert, doctorante, écuyère et artiste plasticienne sera présentée au public et l’artiste peintre Marine Oussedik, réalisera une œuvre spéciale intitulée «Les chevaux de l’Apocalypse».

 

Église Sainte Thérèse des Joncherolles

21 avenue Nungesser et Coli

93380 Pierrefitte-sur-Seine

 

Cultura
X