Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.
Comunidade

 

Dans les derniers jours du mois d’aout, Luísa Reis a fini par succomber après une longue lutte, menée avec courage, contre une implacable maladie. Luísa Reis a longtemps chanté dans les soirées fados d’Ile-de-France et fit notamment partie du groupe «Tudo isto é fado» du regretté Carlos Neto, au côté de son époux, Pompeu Gomes, qui est l’un des meilleurs guitaristes (viola) que nous ayons ici.

Luísa Reis fut une femme d’une extrême générosité, d’une infinie et communicative gentillesse, et une chanteuse sensible capable aussi d’allégresse. Elle a été accompagnée lors de son dernier voyage par son époux, ses enfants et petits-enfants, et ses amis, parmi lesquels ceux du fado.

Dans l’église de Bagneux résonnèrent les guitares de Manuel Miranda, Filipe de Sousa, José Rodrigues, Lino Ribeiro, Casimiro Silva, Adriano Dias, d’autres encore, et les voix d’Alves de Oliveira, Tereza Carvalho, Arminda Baixo, toutes et tous qui partagèrent tant de soirées fadistes avec elle, qui partit dans ce dernier voyage sous les applaudissements de ses amis et collègues.

LusoJornal présente à Pompeu Gomes et à toute sa famille ses sincères condoléances.

 

Donativos LusoJornal
X