Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Carlos Ghosn, l’ex-PDG Franco-Brésilien-Libanais du groupe automobile Renault-Nissan-Mitsubishi, a fui le Japon et a trouvé refuge au Liban, pays dont il a également des origines.

Carlos Ghosn est entré légalement au Liban où il ne sera pas inquiété par la justice, indiquent les autorités libanaises.

En communiqué de presse, Carlos Ghosn s’est expliqué sur cette fuite : “Je suis à présent au Liban. Je ne suis plus l’otage d’un système judiciaire japonais partial où prévaut la présomption de culpabilité. Je n’ai pas fui la justice, je me suis libéré de l’injustice et de la persécution politique. Je peux enfin communiquer librement avec les médias, ce que je ferai dès la semaine prochaine”.

Carlos Ghosn était assigné à résidence au Japon et son procès devait avoir lieu en avril 2020. Depuis son arrestation en novembre 2018, Carlos Ghosn n’a cessé de dénoncer un complot et ses conditions de détention. L’homme d’affaires est sous le coup de quatre inculpations au Japon pour des malversations financières.

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 5 Votos
6.3
X