Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Merci Jacques Blanchard pour votre amour, pour vos photos sur le Portugal: réflexions

LusoJornal | António Marrucho LusoJornal | António Marrucho LusoJornal | António Marrucho
Opinião

 

L’exposition de photos sur le Portugal de Jacques Blanchard à la Mairie Annexe de Lille arrive à son terme, exposition qui a été visible entre le 15 octobre et le 18 novembre et dont LusoJornal a donné information en son édition du 21 octobre (1).

En tant qu’organisateur, même si cela n’est pas tellement dans nos habitudes, un bilan s’impose.

J’ose dire – peut-être suis-je narcissique – que cette exposition sur le Portugal: par son contenu, sa richesse, l’historique de certaines photos, le regard du photographe, Jacques Blanchard, fut exceptionnelle, imposante…

Imposante? Oui. Par le nombre de photos, 410, et par la qualité de l’ensemble du travail exposé.

Cela faisait 5 ans que nous cherchions à organiser cette exposition. Quand nous évoquions le nombre de 410 photos à exposer, tout le monde, ou presque, était réticent. Jacques Blanchard souhaitait exposer toutes les photos ou rien. Les 410 photos racontent une histoire. Toutes les photos sont commentées, avec beaucoup de poésie, mais aussi beaucoup espièglerie de la part du photographe-écrivain, un délice de lire les commentaires qui vont avec les photos.

Oui 410 photos à exposer. Jacques nous demandait «si je n’expose pas toutes les photos, lesquelles ne pas exposer? Celles du nord du Portugal, du sud, de Porto, de Lisboa. Le choix est impossible, le seul choix possible,… toutes les exposer».

Un merci tout particulier à Nathalie Triou, responsable administrative de la Mairie et de Franck Hanoh, Maire Adjoint de Lille, qui ont cru dans notre projet, après qu’ils nous ont également donné feux-vert d’exposer les peintures de José Marreiro en septembre 2017, exposition que nous avons voulu réaliser pour rappeler que nous approchions du Centenaire de la Bataille de La Lys.

Quel bilan tirer de cette exposition?

L’exposition a été médiatisée: outre la couverture de LusoJornal, la Radio Alfa en a largement parlé, merci José Freitas, la télévision RTP et RTPI a fait un reportage dans l’émission «Hora dos Portugueses» du 23 octobre dernier, merci Carlos Pereira.

Des visiteurs individuels, associations françaises, sont venu apprécier l’exposition. Pour tous ceux qui l’ont visité, le constat fut unanime: exposition exceptionnelle.

Jacques Blanchard a réalisé des photos, des reportages pour des magazines, de la publicité, il a auditionné 500 artistes pour le cinéma pendant sa carrière professionnelle, toutefois il a quitté ce milieu depuis 25 ans. Il a un amour fou pour le Portugal, il l’a visité, l’a photographié pendant 5 voyages, entre 1966 à 2015. Beaucoup de photos de Jacques ont un caractère historique. Il n’a pas de Facebook, il n’est pas sur internet, même s’il a fait de nombreuses expositions, il y a de cela quelques années… là est le hic de notre monde actuel… si tu n’es pas sur internet, tu n’existes pas par les temps qui courent, il faut souvent être dans la paraître, plutôt que dans le dans l’être. Dommage.

C’est mon opinion.

Chaque photo de Jacques Blanchard est unique, Jacques n’est rien venu vendre, nous, nous essayons de sauver cette exposition, sa perte serait pour nous presque un «crime», organiser cette exposition était un «devoir».

Eh oui, exposer 410 photos sur le Portugal de Jacques Blanchard… c’est possible.

Il y a eu des visiteurs qui ont honoré visiter l’exposition, venus d’Amiens, Gannat (Allier), d’Anvers…

Les 17 élèves du lycée Montebello de Lille et son enseignante, Ana da Silva Rocha, sont passé, nous ont fait passer une après-midi formidable mercredi dernier: 3 heures de visite, trois heures d’échanges très riches que quelques-uns ont voulu marquer, souligner, signer, dans le Livre d’or de l’exposition.

Plus qu’un long article, un long discours, voici leur témoignage:

– Merci pour votre joie de vivre et vos magnifiques photos. Obrigado.

– Merci pour ces magnifiques photos et le temps que vous nous avez accordé.

– Votre exposition est très adorable. J’ai bien aimé toutes vos photos.

– Merci pour cette exposition, pleine d’humour, d’amour et de savoir.

– Obrigado pour ce beau voyage au Portugal, il m’a fait sourire.

– Obrigado pour cette journée merveilleusement historique.

– Merci pour vos magnifiques photos et pour votre connaissance.

– Un grand merci pour votre temps précieux, la générosité avec laquelle vous avez partagé avec nous et surtout votre amour et l’humour si précieux de nos jours. Il faut avoir confiance en l’humanité.

Merci.

Merci à vous, élèves et enseignante de Montebello. Merci de votre sincérité, générosité.

Merci Jacques de votre amour pour le Portugal. Vos photos nous font aimer encore… bien plus… le Portugal.

Un défi? Oui. Pourquoi ne pas le relever en, réexposant cette magnifique œuvre?

À suivre?

 

Donativos LusoJornal
X