Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

La deuxième étape du Tour du Portugal s’est déroulée ce mardi 29 septembre, entre Paredes et Alto da Senhora da Graça, et a été remportée par le cycliste portugais Amaro Antunes (W52-FC Porto). Il a devancé le Portugais Frederico Figueiredo (Atum General-Tavira-Maria Nova Hotel) et le Portugais João Benta (Rádio Popular-Boavista).

Le maillot jaune est maintenant sur les épaules du Portugais Amaro Antunes (W52-FC Porto).

Le LusoJornal a pu s’entretenir avec le cycliste français Alan Riou de l’équipe Arkéa-Samsic, qui s’est classé 53ème à 22 minutes et 11 secondes du vainqueur de l’étape, Amaro Antunes.

Au général, Alan Riou (Arkéa-Samsic) est 47ème à 22 minutes et 44 secondes du maillot jaune.

A la fin de l’étape, le cycliste français a souligné qu’il a essayé de suivre le rythme des meilleurs, mais qu’il n’a pas réussi, toutefois cela lui a permis de pouvoir admirer le paysage portugais.

 

Comment s’est déroulée cette deuxième étape?

Bien différente d’hier. C’est parti vite, il y a eu de la bataille pour que l’échappée se forme et il y a eu un bon tempo toute la journée. La course a été usante et l’enchaînement des trois cols pas simple du tout.

 

Quelle opinion avez-vous maintenant des montagnes portugaises?

Il y a de quoi faire! La 1ère me convenait bien car c’était roulant. Mais là où ça c’est compliqué c’est sur l’avant dernière qui était vraiment un bon chantier. J’ai réussi à m’accrocher jusqu’à celui là. Mais les passages à 10-15% était de trop pour moi. A cela il fallait rajouter des passages pavés. Et à la bascule, 2-3 km de descente en pavés, chose que je n’avais encore jamais vu. Une fois lâché j’ai pu admirer un peu le panorama et c’est vraiment super sympa !

 

L’ascension finale, Alto da Senhora da Graça, est une des plus mythiques au Portugal…

J’avais entendu parler de cette ascension final. Apparemment en temps normal, sans restriction sanitaire, il y a du monde du bas jusqu’en haut avec une bonne ambiance. Pour le coup on était un peu seul au monde. Elle était bien plus facile que la montée précédente.

 

Y-a-t-il un objectif au classement général pour l’équipe? Car Anthony Delaplace a fini avec les meilleurs…

On a effectivement Anthony pour le général, l’étape d’aujourd’hui était le premier test pour voir si on peut espérer aller chercher un bon résultat au général. Anthony fait une très belle ascension finale. A voir comment on gère la suite. On a de quoi jouer aussi des étapes au sprint avec Dan McLay, Bram Welten ou Christophe Noppe.

 

Desporto
X