Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Lundi dernier avaient lieu les demi-finales de la Coupe du Monde des moins de 20 ans féminine en France, qui se déroule plus précisément dans la région de la Bretagne. La France a buté aux portes de la finale face à l’Espagne, manquant donc l’opportunité d’être sacré à domicile.

On leur promettait le titre. Il faudra finalement se contenter de la troisième ou quatrième place. Face aux Espagnoles, les Bleuettes faisaient figure de favorites après avoir dominé en quarts de finale le tenant du titre, la Corée du Nord (1-0).

Mais les joueuses de Gilles Eyquem n’ont pas réussi à trouver la faille face à une équipe ibérique toujours aussi solide depuis le début du tournoi. Il a suffi d’une réalisation de l’intenable Patricia Guijarro, meilleure buteuse de la Coupe du monde avec six buts, pour faire tomber le pays hôte (0-1).

La seule joueuse franco-portugaise de l’équipe de France présente au tournoi, Elisa de Almeida, est revenue pour le LusoJornal sur ce match ainsi que le match pour la troisième place à venir: «Il y a un sentiment de frustration. Il faudra être plus agressives et plus juste techniquement et tactiquement. On a envie d’aller chercher cette médaille».

Les Bleuettes tenteront d’aller chercher la médaille de bronze comme il y a quatre ans au Canada. Elles retrouveront pour l’occasion l’Angleterre, sorti par des Japonaises survoltées dans l’autre demi-finale (2-0). Riko Ueki et Jun Endo ont été les deux buteuses de la rencontre.

Ce sera donc une finale inédite dans un Mondial U20, les deux équipes n’ayant jamais disputé de finale et remporter le trophée dans leur histoire. Pour rappel, l’Espagne et le Japon se sont déjà croisés en phase de groupes, les Espagnoles l’emportant sur la plus petite des marges grâce à un but de Carmen Menayo.

 

La petite et grande finale

France – Angleterre, le 24 août, 16h00

Espagne – Japon, le 24 août, 19h30

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 2 Votos
9.8
X