Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Je n’habite pas loin de la frontière belge, pas loin de chez Raymond… Raymond Devos. Dimanche, comme il ne faisait pas trop mauvais, je me suis dit: si je faisais un tour chez Tintin.

Et ben! Je ne vous raconte pas… je me suis trouvé dans un vrai pétrin. La première ville que je visite fait partie du Patrimoine Mondial de l’Unesco, c’était Tournai. Je vous jure, j’ai dû faire appel à la police, je n’arrivais pas à m’en sortir. J’ai tourné, j’ai tourné… sur le ring (le périphérique), je n’arrivais pas à m’en sortir.

À propos de ring… je continue le voyage et voilà que j’arrive à Gand… pourtant on m’avait prévenu… ne les oublie pas… le combat n’a pas pu avoir lieu.

Je vous avoue que j’avais peur d’une bastonnade, d’ailleurs entre Bastogne et Liège j’ai fait le parcours de la classique de Printemps en vélo. Dans mon sprint effréné, j’ai terminé ma course sur un arbre, je n’ai pas eu le temps de vérifier si c’était un frêne ou un Liège.

J’ai décidé de continuer tout de même ma route, d’ailleurs des groupies que j’ai croisées et qui me paraissaient sensées et Malines me l’ont conseillé. Que c’était beau, que c’était beau! J’ai passé par des Mons et merveilles. Enthousiasmé, je roule, je roule et là je me rends compte que tous les autres vont dans un autre sens… je me fais arrêter… je finis par comprendre que je roulais à l’Anvers sur le Turnhout. J’ai voulu continuer à l’Anvers et contre tous… rien à faire. J’ai fini par obéir et comprendre, ma volonté n’aurait pas conduit dans le Namur. J’aurais pu me faire la malle, aidé par le Lierre qui tapissait le mur, j’ai préféré couper court à mes velléités, je me suis dirigé vers Courtrai. Arrivé là-bas, patatras… je me suis trouvé au Commissariat, il fallait savoir! Par souci d’économie, là-bas, les lignes continues sont des Courtrai, j’ai forcément dépassé un. J’ai Dinant bien une dizaine de fois que je n’ai pas passée sur la ligne continue. Rien à faire. J’ai fait appel à un ami qui était dans le coin, Gérard… Gérard Louvain… rien à faire. J’ai promis un jambon sec d’Alost (d’Aoste en Italie)… rien à faire.

Je vous jure… que des aventures en Belgique!!!

Que la carte de la Belgique est marrante! D’un côté les Flamands… ne leur dites pas qu’ils sont roses. Ils ne prennent pas de Gand… et hop… un bon coup et vous vous trouvez en Wallonie… vous comprendrez mieux ce qui vous dit et ce qui vous arrive, ils parlent français… mais bon…

J’ai fini par prendre une belle route pour le retour, ça circulait bien… Il fallait y penser, pour mieux circuler, ils y ont semé des ails.

LusoJornal Artigos

X