Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

National 2: Les Lusitanos de St Maur s’offrent Bastia

LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga

Dans une rencontre passionnante de la 9ème journée du Groupe A de N2, les Lusitanos ont réussi à renouer avec la victoire, à domicile, en l’emportant 2-1 face au Sporting Club de Bastia.

C’était un rendez-vous que les Lusitanos avaient coché de longue date depuis le début de Championnat. Et à voir les nombreux supporters bastiais présents ce week-end dernier, difficile de dire que cette rencontre n’était pas attendue.

Face au dauphin de Sedan, les Lusitanos se devaient de mettre fin à sa série négative de trois matchs sans succès en Championnat. Sous les yeux de son invité d’honneur, Tony Carreira, de l’Ambassadeur du Portugal en France, Jorge Torres Pereira, du Consul Général du Portugal à Paris, António de Albuquerque Moniz, mais également de Sylvain Berrios, le Maire de Saint Maur-des-Fossès, sans oublier les sponsors et autres amoureux des Lusitanos venus vivre ce rendez-vous unique face à l’un des clubs historiques du football français, les hommes de Bernard Bouger n’ont pas ménagé leurs efforts pour renouer avec la victoire.

Dès les premières minutes, les Saint-mauriens se montrent entreprenants. Sur un ballon plein axe, Kapo Sylva prend de vitesse la défense bastiaise mais voit Guibert le stopper en position de dernier défenseur (5 min).

A 10 contre 11, Saint Maur se lance à l’assaut du but d’Anthony Martin qui verra un lob de Philipo Kleisch passer de peu à côté, avant d’être bien malgré lui un acteur majeur de la 28ème minute. Parti à la limite du hors-jeu, Bafodé Dramé, la dernière recrue des Lusitanos, joue le ballon avant le portier bastiais venu à sa rencontre qui le touche, en dehors de sa surface. Deuxième carton rouge pour le SCB qui évoluera pendant plus d’une heure à 9 contre 11.

Malgré cette avantage, Saint Maur tarde à trouver la faille dans la défense bastiaise. Quand Farid Beziouen ne voit pas sa reprise de volée être repoussée par Sébastien Lombard, c’est le poteau qui empêche les Lusitanos de prendre un avantage logique.

 

Kleisch sur le gong

Dès le retour des vestiaires, tout le monde s’attend à voir une attaque-défense entre les deux équipes. Bastia tentera bien de profiter de la moindre opportunité pour réussir un miracle. Mais au moment de voir Valter Viegas prendre le dessus de la tête sur Schur et inscrire son premier but de la saison, le public pensait avoir vu les Lusitanos réussir le plus difficile (1-0, 55 min). C’était sans compter sur la volonté corse de ne pas baisser les bras. Sur un ballon joué par Kevin Schur dans la surface, ce dernier se fait accrocher par Guillaume Sert. Paul Garo n’hésite pas et désigne le point de pénalty. Face à Alexandre Bouchard, Maguette Diongue ne tremble pas pour permettre au Sporting de recoller au score (1-1, 73 min).

Aidé par ses supporters, les Corses continuaient à donner du fil à retordre aux joueurs lusitaniens. Mais c’est mal connaître la force mentale de cette équipe.

Comme souvent depuis le début de saison, les Lusitanos n’ont pas abdiqué. Et sur un dernier ballon dans la surface de Kapo Sylva, Philipo Kleisch s’est précipité pour le pousser au font des filets, offrant une nouvelle victoire au Stade Chéron – la 4ème de la saison.

Avec 14 points les Lusitanos remontent à la 5ème place du classement du Groupe A de National 2.

 

US Lusitanos 2-1 SC Bastia

Mi-temps: 0-0

Public: 900 spectateurs.

Arbitre: M. Garo.

Buts: US Lusitanos: Viegas (55 min) et Kleisch (92 min); Bastia: Diongue (73 min, sp).

Avertissements: Lusitanos: Beziouen (60 min), Sert (72 min); Bastia: Diongu (76 min).

Expulsions: Lusitanos: Guibert (5 min) et Martin (28 min).

US Lusitanos: Bouchard; Autret, Sert, Viegas, Dassé (Vétier, 46 min); Sylva, Niakaté (Boudjemaa, 40 min), Gnahoré (Cap.), Kleisch; Dramé (Sylla, 79 min), Beziouen. Entraîneur: Bernard Bouger.

SC Bastia: Martin; Le Cardinal, Coulibaly (Cap.), Guibert; Schur, Quemper (Ben Saada, 89 min), Salles-Lamonge (Lombard, 29 min), Moretti, Diongue; Vincent, Etshimi (Bourouis, 67 min). Entraîneur: Stéphane Rossi.

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 4 Votos
4.9
X