Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Coupe de France: Lusitanos de Saint Maur se qualifient pour le 6ème tour

LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga LusoJornal / António Borga
Donativos LusoJornal

En dominant l’Entente SSG (3-1), les Lusitanos se qualifient pour le 6ème Tour de la Coupe de France.

C’était l’affiche du 5ème Tour de la Coupe de France. Le match entre l’Entente SSG et les Lusitanos était l’occasion de retrouvailles entre les deux formations du Groupe B de National 2 qui s’étaient croisées il y a trois semaines en Championnat, et qui avait vu Saint Maur s’imposer avec la manière (3-0).

Pour ce déplacement du côté de Saint Gratien, il était évident que l’Entente souhaitait prendre sa revanche et remettre les pendules à l’heure en Coupe de France. Durant les premières minutes, les Ententistes se montrent clairement plus entreprenants et imposent un défi physique. Du côté de Saint Maur, la machine tarde à se remettre en route, la conséquence du report du match face à la réserve de Metz, il y a une semaine. Mais petit à petit, les Lusitanos reviennent dans le match et finissent par s’offrir les premières occasions de la rencontre grâce à Bruno Goncalves et Farid Beziouen. C’est d’ailleurs ce dernier qui va apporter le premier but saint-maurien. Sur l’une de ses frappes, le portier val d’oisien repousse dans les pieds de Patrick Etshimi, qui se fait contrer par un défenseur ententiste qui tarde à dégager, permettant à Wilson Moreira de pousser le ballon au fond des filets de l’ESSG (1-0, 32 min).

 

Moreira, encore buteur

Une ouverture du score méritée qui sera suivi du but du break quasiment dans la foulée. Patrick Etshimi profite de la faute de Ngango sur Goncalves pour inscrire le deuxième but saint-maurien sur penalty (2-0, 35min), se rappelant aux bons souvenirs de son ancien club.

Dès le retour des vestiaires, les Lusitanos continuent d’accélérer et voient même les occasions se multiplier. Il faudra l’heure de jeu pour voir Maténé Diarra, le dernier renfort, lancer en profondeur, Farid Beziouen qui n’a plus qu’à piquer son ballon pour tromper Raphose et s’offrir un beau cadeau pour son anniversaire (3-0, 66 min).

Derrière, le pénalty de Bousnina restera anecdotique pour l’ESSG (1-3, 88 min).

Pour Farid Beziouen, la qualification était logique au regard du match réalisé par son équipe. «Ce n’était pas un match facile. Ils étaient énervés d’avoir pris 3-0 en Championnat. On était attendus. C’est bien de continuer encore l’aventure en Coupe de France. Ça nous permet de ne pas avoir de trou dans le calendrier. Ça permet aussi de donner du temps de jeu à tout le groupe. C’est bien pour nous. L’an dernier, on s’était arrêté un peu trop tôt. C’est une autre saison et une année. On prend les matchs comme ils viennent. On est déjà tourné vers le Championnat. Ça fait du bien en plus de revenir et de marquer. A 3-0, ils n’avaient plus d’espoir. Je ne me souviens pas avoir marqué dans ma carrière, le jour de mon anniversaire, mais si je devais attendre ce jour à chaque fois, je ne marquerais pas beaucoup. Mais ça fait plaisir».

Pour son premier match avec les Lusitanos, Maténé Diarra ne pouvait pas rêver de meilleurs débuts. «On a eu un peu de mal à rentrer dans le match. Puis on a commencé à dérouler notre jeu. On a eu des occasions de but. C’était un match difficile avec le terrain mais on a répondu présent pour faire la différence et réussir à nous qualifier. Je suis content de mon match. Cela faisait un an que je n’avais pas joué. C’était une petite reprise encourageante. J’ai hâte de continuer».

La qualification en poche, les Lusitanos peuvent maintenant repenser au Championnat et la réception de la réserve de Lens, samedi prochain (17h00), au Stade Chéron. La Coupe revenant rapidement dans une semaine.

 

Entente SSG 1-3 US Lusitanos

Stade: Michel Hidalgo, St Gratien

Mi-temps: 0-2

Spectateurs: 1.000

Arbitre: M. Reynet

Buts: Entente SSG: Bousnina (88 min, sp); US Lusitanos: Moreira (32 min), Etshimi (35 min, sp) et Beziouen (66 min)

Entente SSG: Raphose; Konaté (Sy, 81 min), Konte (Cap.), Vena, Ngango; Nesri, Koné (Mendes, 67 min), Zambi (Bousnina, 57 min); Da Silva, Vardin, Ouedraogo. Entraîneur: Didier Caignard

US Lusitanos: Yirango; Traoré, Ba (Dassé, 85 min), Viegas (Cap.), Dexet; Moreira, Diarra (Martiny, 67 min), Niakaté; Goncalves (Kadded, 71 min), Etshimi, Beziouen. Entraîneur: Ronald Zizi

 

Desporto
X