Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

Lancement du Portugal Business Club Hauts de France

LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG LusoJornal / LSG

Samedi 15 décembre, dans l’auditorium du Musée La piscine à Roubaix, organisateurs et participants ont été, eux-mêmes, les premiers surpris de la tournure et du vif succès qu’a rencontré la réunion de lancement du Portugal Business Club, sous la houlette du Comité France Portugal Hauts de France et tout spécialement de son Président, Bruno Cavaco, également Consul honoraire du Portugal à Lille.

La réunion est l’aboutissement d’un projet qui mûrissait, le résultat de beaucoup de démarches et d’appels à coopération. C’est le début, dirions-nous, d’une nouvelle ère de coopération entre les entreprises et les institutions mais aussi entre le Portugal et la Région Hauts de France.

Ce travail en amont de Bruno Cavaco explique la présence de 90 entrepreneurs de la région au lancement de ce beau projet qu’est la création d’un Club d’entreprises. Tous étaient heureux de participer à la naissance d’une diaspora économique dans une région où la Communauté portugaise est la communauté européenne la plus importante.

Une première étape vient d’être franchie, d’autres sont à venir, des concrétisations sont à confirmer.

Une chose est sûre, ce type de manifestation favorise la rencontre entre personnes, créée des amitiés, des occasions d’échanges, de business et l’opportunité de parler de son expérience.

Étaient présents à ce lancement des personnalités, des entrepreneurs venus de toute la région – Arras, Lens, Lille, Valenciennes, Tourcoing, Roubaix, Saint Quentin, Laon…et même de Paris avec la présence de Nathalie Fordelone qui était déjà venue avec une délégation de femmes élues visiter le musée La Piscine de Roubaix.

Bruno Cavaco a introduit la réunion en remerciant tout le monde et en saluant les officiels présents.

La parole a été donnée à Mady Dorchies, Conseillère à la Région, déléguée au devoir de mémoire, qui représentait le Président des Hauts de France, Xavier Bertrand.

Mady Dorchies nous rappelle notre rôle dans la transmission, les liens étroits entre le Portugal et la région Hauts de France. Liens d’amitiés mis en valeur le 09 avril 2018 avec la présence à Richebourg et à La Couture des plus hautes autorités portugaises et françaises à l’occasion des commémorations du Centenaire de la Bataille de La Lys.

Dans une région marquée par les conflits, le tourisme de mémoire se développe fortement dans les Hauts de France et il est important de rappeler ce que nous devons à ces soldats. Mady Dorchies conclura par: «pour savoir où l’on va, il est important de savoir d’où l’on vient».

Pierre Pick, Adjoint aux relations internationales de la ville de Roubaix, rappelle les liens entre sa ville et le Portugal et tout spécialement la ville de Covilhã avec laquelle Roubaix est jumelée. Il évoque la délégation à Lisboa, en 2017, avec le Comité, qui a permis de découvrir l’écosystème et l’attractivité du Portugal dans le domaine du digital, et annonce le souhait de la ville de Roubaix d’accueillir, en 2019, une délégation de la ville de Covilhã.

La Comité France Portugal Hauts de France travaille également sur le voyage d’une délégation économique au Nord du Portugal – Porto et Guimarães, ville jumelée avec Tourcoing – en partenariat avec la CCI Internationale de Lille, pour le début du deuxième trimestre 2019. Les ports de Dunkerque, le cluster industrie 4.0 de Saint Quentin, la Filière Textile, des acteurs de l’e-commerce, la Ville de Tourcoing devraient être du voyage. Bruno Cavaco évoque également les liens à tisser avec Porto, ancienne capitale européenne du Design, sachant que Lille va être, en 2020, capitale mondiale du Design.

Le Directeur du Musée de la Piscine, qui a mis à la disposition ses locaux, se dit heureux de la réouverture de son Musée avec 3 nouvelles salles, dont une qui accueille les œuvres d’Hervé Di Rosa, dont un nombre important a été fabriqué à l’usine Viúva Lamego. Musée qui a un modèle de gestion particulier, avec 30 entreprises partenaires, 250.000 visiteurs par an et 100.000 enfants qui y viennent suivre des ateliers. Des records sont en train d’être battus puisque depuis la réouverture, le 20 octobre, 80.000 visiteurs s’y sont déjà pressés.

Une présentation de la LusoTech Community a été également faite par Antónia Bova, CEO d’une jeune startup en legal tech qui est installée dans l’incubateur historique Euratechnologies de Lille, qui se veut le lien entre les entreprises de haute technologie installées dans la région et pourquoi pas à l’international, en organisant des événements, des rencontres conviviales «afterwork» et en aidant au lancement et à l’arrivée d’autres start-up et partenaires.

Benoît Olla, Directeur de l’Aéronef, salle emblématique de concerts Lilloise, qui a décidé de mettre à l’honneur le Portugal dans sa programmation annuelle, a présenté ce qui a déjà été fait et ce qui pourrait être fait en 2019. Le premier Portugal Market Place des Hauts de France, qui avait été organisé par le Comité, à l’occasion du lancement de la programmation, avait aussi connu un vif succès en octobre dernier. La chanteuse Louane, chanteuse préférée des Français, d’origine Portugaise par sa mère et originaire des Hauts de France, va également prochainement se produire à l’Aeronef.

À Bruno Cavaco, Consul honoraire du Portugal de Lille, en présence de son collègue et voisin Consul de Gand, Bruno Joos de Ter Beerst, de présenter les objectifs de la création du Business Club Portugal Hauts de France. «Créer un réseau entre chefs d’entreprise et cadres ayant une affinité avec le Portugal, partager des expériences, échanger des informations, favoriser les synergies entre les membres, développer et favoriser le business, être acteur du développement local et de l’attractivité du territoire, soutenir l’entrepreneuriat et la création d’entreprises, aider le développement des entreprises du club à l’international», sont notamment quelques objectifs du Portugal Business Club.

Après la réunion de lancement du Club, une visite a été organisée au Musée de la Piscine de Roubaix, suivie ensuite d’un repas très convivial et riche en échanges au restaurant 100% portugais «Fabrica», un concept industriel dans une ancienne usine textile de Roubaix qui est devenu un lieu très tendance sur la Métropole Lilloise.

 

 

Gostou deste artigo? Vote, participe!
Votação do Leitor 8 Votos
6.0
X