Uma senha ser-lhe-á enviada por correio electrónico.

L’Eléctrico, une churrasqueira-restaurant qui roule et qui souhaite se développer

Donativos LusoJornal

L’Eléctrico est un concept original, qui ne roule pas comme son nom l’indique à l’électricité, toutefois parmi tout ce qui roule dans les Hauts-de-France, c’est ce qui ressemble le mieux au fameux Eléctrico de Lisboa. Sur son devant, la ligne la plus connue s’affiche: la 28.

L’illusion est presque parfaite en voyant le camion-grillade-cuisinière. A l’arrêt Eléctrico consomme du charbon ce qui provoque un peu de fumée.

En quoi consiste donc l’Electrico, qui, circule en dehors des rails dans la région Hauts de France?

«Mon food-truck a pour particularité de ressembler au célèbre tramway de Lisboa, l’Eléctrico, grâce à un covering trompe l’œil. Une réalisation franco-portugaise…» explique son propriétaire, son inventeur, Christophe Paredes. «Eléctrico, c’est avant tout un visuel, une image, un souvenir de ce tram jaune et blanc. Mon projet ne serait pas le même sans l’aide et l’accompagnement de Carris et Grafx. Les Portugais de Carris (la RATP portugaise, ou le Transpole lisboète) ont tout de suite été enthousiastes à l’idée de faire partie de l’aventure».

Christophe Paredes nous raconte que «Paulo (Carris) m’a envoyé des photos en haute résolution qui m’ont permis de réaliser le covering, la décoration de mon camion. Cela a consisté dans l’application d’un film de décoration sur l’ensemble du véhicule pour reproduire l’emblématique tramway. Côté français, Thaddée de l’agence Grafx (Carvin), spécialisé dans le covering, a travaillé ses visuels pour rendre l’illusion parfaite. Le rendu est chouette, le spécialiste français du food-truck, l’entreprise BCC, à Nieppe, a été chargé d’aménager l’Eléctrico».

Christophe Paredes, dans son étude de marché, a conclu «qu’il y a très peu de restaurants portugais et encore moins de food-truck. De ce fait, j’ai décidé de faire découvrir et partager notre cuisine généreuse et ouverte sur le monde de par notre histoire. Pour ce faire, j’ambitionne développer la première chaîne de restauration de spécialités portugaises à la braise en France».

Pour que l’Eléctrico démarre, une campagne de crowdfunding sur Ulule a été lancée pour récolter des fonds, un coup de pouce financier pour finaliser le projet. Le retentissement de cette campagne a été au-delà des espérances de Christophe, des aides sont arrivées de différents horizons, incluant le village d’origine de ses parents, Carro Queimado, Vila Real.

Le retour pour les personnes qui ont aidé Christophe Paredes à démarrer son activité a été le droit à des repas ou prestations lors d’un évènement familial, réunion, anniversaire…

A l’arrêt au début du premier confinement, Christophe Paredes a fini par proposer des livraisons. Sa petite touche personnelle, en forme d’aide aux soignants et personnel médical, a été la distribution de Pastéis de Nata au CHR de Lille et à l’hôpital Saint Vincent, ainsi que d’offrir 1 euro aux hôpitaux pour chaque livraison de repas.

Travaillant essentiellement sur les marchés de la région Lilloise, Christophe Paredes innove en créant ou expérimentant de nouveaux plats confectionnés sur son Eléctrico grâce au charbon écologique qu’il utilise.

Christophe Paredes est impatient de pouvoir ouvrir son nouveau restaurant sur Lille, dans un tout nouveau concept dans le centre commercial des Tanneurs. Le projet est finalisé, il n’attend plus que le feu vert du Gouvernement annonçant l’ouverture des restaurants.

Christophe Paredes ne pense pas arrêter en si beau chemin, même si des embuches bloquent pour l’instant, pour des raisons sanitaires. Son souhait, en tant que conducteur d’Eléctrico est de former d’autres jeunes conducteurs qui pourront développer d’autres lignes en France en faisant la promotion de la cuisine portugaise dans un concept assez original, voire créer des franchises basées sur son concept d’Eléctrico.

 

Regardez l’interview ICI.

 

Empresas
X